21 juin 2007

Alice au pays des merveilles et De l'autre côté du miroir

image001Lewis Carroll

Gallimard

371 pages

Qui ne connaît pas l’histoire d’Alice, cette petite fille qui après avoir suivi le Lapin Blanc s’est retrouvée dans son terrier et qui a vécu d’incroyables histoires dans ce conte pour enfants qui doit être l’un des plus populaires et ce depuis des siècles. On doit à Lewis Carroll les personnages de la Chenille Bleue au narguilé, de la Duchesse et du bébé se changeant en cochon, du chat du compté de Chester, du Lièvre de Mars, du Chapelier, du Valet de Cœur, de la Reine Rouge, de la Reine Blanche, du Jabberwocky, de Blanc Bonnet et Bonnet Blanc (Tweedledum et Tweedledee) et de Gros Coco (Humpty Dumpty) en ne nommant que les plus connus. Certains de ces personnages se retrouvent dans Alice au pays des merveilles alors que certains autres, eux, viennent de De l’autre côté du miroir, les deux contes ayant la petite Alice comme héroïne. Ces deux contes sont parsemés du début à la fin de plusieurs poèmes qui sont devenus maintenant très connus comme celui mentionné plus haut du Jabberwocky ou du Morse et du Charpentier cela sans parler des illustrations de John Tenniel qui sont devenues aussi connues que les livres eux-mêmes. On peut donc dire que les contes de Carroll sont des vrais monuments de l’histoire de la littérature, des classiques connus de tous des petits comme des grands.

Commentaires emoticons coeur

Dans l’histoire de la littérature il est souvent arrivé que des livres pour adultes soient devenus des classiques de la littérature enfantine, mais pour Lewis Carroll cela s’est passé très différemment, car se sont ses contes pour enfant qui sont maintenant lus et analysés par les adultes. Et on ne regrette rien !! Je crois qu’un enfant ne peut pas bénéficier totalement de l’imagination débordante de Lewis Carroll comparativement à un adulte qui se nourrit complètement de toutes ces situations abracadabrantes n’ayant aucune logique, de la richesse de toutes ces poésies tordues et de tous ces jeux de mots dont on ne peut véritablement profiter qu’en lisant le livre en anglais ou en se rabattant sur les notes à la fin de certaines éditions francophones.

Personnellement, je suis devenue une accro de Alice au pays des merveilles, c’était vraiment délicieux comme conte, j’ai adoré la logique des personnages qui n’est pas inexistante, mais me semble-t-il la plus dépouillée possible et c’était merveilleux de se dire au moment où l’on plonge d’une page à l’autre que l’auteur improvisait en inventant au fur et à mesure, il vivait les aventures au même rythme que nous. Pour ce qui est de De l’autre côté du miroir il m’a plut un peu moins que Alice au pays des merveilles car celui-ci était complètement planifié, puisque tout le conte est réalisé sur l’idée d’un jeu d’échec et les personnages me semblaient aussi moins originaux. Il m'a semblé tout du long de ce second conte que Lewis Carroll nous faisait sauter d’une place à l’autre sans même prendre la peine de mettre Alice dans une suite logique d’évènements, ça doit être ça la véritable abscence de logique. D’un autre côté il y a beaucoup plus de poèmes dans De l'autre côté du miroir et il reste excellent malgré tout, seulement plus tordu !

C’est donc un livre que je vous conseille totalement !!!

Autres livres de l'auteur :

- Sylvie et Bruno (1889)

- La chasse au Snark (1876)

- etc.

Posté par GeishaNellie à 15:46 - Littérature jeunesse - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :

dentelle


Commentaires sur Alice au pays des merveilles et De l'autre côté du miroir

Nouveau commentaire