21 juillet 2008

1 ans maintenant

untitled

Carole Lalumière

maman_3

25 janvier 1954-21 juillet 2007

N'allez pas sur ma tombe pour pleurer
Je ne suis pas là, Je ne dors pas là
Je suis le scintillement des cristaux de neige
Je suis l'éveil des oiseaux dans le calme du matin
Je suis l'étoile qui brille dans la nuit
N'allez pas sur ma tombe pour pleurer
Je ne suis pas là
Je suis la Vie

maman

maman_2

<< J’ai déposé sur ta tombe des roses

Sur une tombe imaginaire

Que même l’espoir n’aura pas pu rendre réelle

Sur une tombe creusé à même nos cœurs

Entre une assiette sale et un grain de poussière

Voilà ce qui reste de nous maintenant

Le souvenir de ton sourire, de ton regard

Je me souviens

Je me souviens, je te le promets

Autant les mauvais moments que les bons

Dans ma mémoire sont engrangés

Le temps t’aura emporté ; fera jaunir tes photos

Mais ton visage restera toujours vivace en nos âmes

Maudit temps qui ne t’aura jamais permis de vieillir

Jamais nous ne verrons la blancheur recouvrir ta chevelure

Jamais nous ne verrons ton visage creusé des sillons de l’âge

Le temps, comme il t’effrayait, t’aura enlevé

Bien avant que tes cauchemars ne te rattrapent

Est-ce mieux ainsi ?

Est-ce ainsi que tu voulais que cela soit ?

Maintenant que le silence a envahit ta gorge

Comment te poser ces questions

Quelle partie de moi peut encore t’entendre ?

Quelle partie de moi peut encore te sentir ?

Le temps, cet ennemi redoutable, nous aura enlevé même nos larmes

Mais nous n’oublions pas, je n’oublie pas

Je te le promets. >>

M.P.



M.P. : Maman, un an a passé, mais ton souvenir est toujours aussi vivace en moi. J'étais ton miroir, tu étais une part de moi. En te perdant je me suis perdue aussi, mais je me suis retrouvée maintenant. J'ai appris de tes enseignements et j'ai grandi, je t'offre tout mon bonheur car il est aussi tien et je sens ton regard derrière mon épaule. J'ai fait des erreurs, mais tu as continué à me souffler à l'oreille le bon chemin à suivre. Je t'aime et je me rappelle de toi même si ton visage ne me fais plus souffrir. Je t'aime, je t'aime maman.

Posté par GeishaNellie à 22:56 - Commentaires [1] - Permalien [#]

dentelle


Commentaires sur 1 ans maintenant

  • Je découvre ton blog en tombant sur ce très bel hommage à ta maman et je compatis à ta peine. J'ai perdu la mienne il y a aura bientôt 10 ans et elle est toujours vivante en moi. Le temps n'efface rien, il atténue juste la souffrance...
    Grand courage à toi.

    Posté par Cécile, 24 juillet 2008 à 06:09 | | Répondre
Nouveau commentaire