18 janvier 2009

Les carnets de Douglas

les_carnets_de_douglasChristine Eddie

Éditions Alto

2007

198 pages

Douglas a voulut fuir un monde où on l'accusait de porter malheur, il n'était pas à l'image qu'on pouvait s'attendre d'un digne héritier et c'est vers la forêt qu'il s'est tourné.

Éléna s'est retrouvée auprès de Mercedes car le destin l'y a envoyé et s'est aussi à cause de lui qu'elle tombe amoureuse de Douglas qu'elle a elle-même rebaptisé.

Gabrielle est devenue l'unique professeure de la petite école de Rivière-aux-Oies afin de fuir son passé intimement lié au camp de concentration.

Léandre a préféré rester un médecin anonyme dans le petit village de Rivière-aux-Oies plutôt que d'aller travailler dans un grand hôpital de la ville. C'est la petite existence de Rose qui le liera à Gabrielle.

Commentaires etoile etoile etoile etoile

Je ne suis pas normalement une grande fan de littérature québécoise, mais il arrive parfois que le destin nous met des petites merveilles dans les mains, car si cela m'a fait bien plaisir de gagner ce livre, jamais je n'aurais pensé à l'acheter ou à le louer. Résultat : j'aurais passé à côté d'une merveilleuse histoire. Près de deux cents pages imbibés d'un amour incroyable non seulement pour nos semblables (car si l'homme peut s'avérer monstrueux envers les siens, il peut aussi être la plus grande source de joie), mais aussi pour la nature et pour ce que la vie peut nous réserver de beau.

Ce qui surprend dans ce roman et nous touche c'est de voir que tous les personnages n'étaient pour ainsichristine_eddie dire, pas destinés à vivre une grande vie, même pas une vie heureuse, simplement une paisible comme beaucoup la vive dans les petits villages reculés ou lorsqu'on se terre dans les bois. Pourtant, quelque chose de plus grand qu'eux a en réunis certains : Douglas et Éléna pour faire naître Rose et Rose sera un lien d'une puissance incomparable qui nouera l'avenir de Léandre et Gabrielle. Non seulement ce roman sait nous toucher au plus profond de nos fibres, mais il est écrit d'une façon particulière : sa fin est en fait la continuité de nombreuses histoires et j'ai découvert par un adon incroyable qui me poussa à relire le début du livre une fois celui-ci terminé, que la première page est l'explication de la fin de l'histoire !

Un petit livre écrit avec un merveilleux talent et une plume à l"écriture poétique. Un roman lu avec délectation et parfois une petite larme au coin des yeux.

Extrait :

<< Pour Douglas, Éléna choisit le corps qui lui allait le mieux. Elle demanda à l'humidité de lui boucler encore plus les cheveux et au soleil de lui colorer les joues. L'eau de la rivière lui adoucissait la peau et la lumière égayait ses yeux. Elle enfila ses jambes du dimanche et se vêtit de ses plus beaux seins. Elle s'accrocha à la bonne humeur et son rire se mit à retentir en écho dans la forêt. Aimer Douglas la rendit plus heureuse. >> p. 61

Autres livres de l'auteur :

- La croisade de Cristale Carton (2002) littérature jeunesse
Malheureusement, Les carnets de Douglas est le premier roman de cette auteur (nnnnooooonnnn !!).

Posté par GeishaNellie à 19:12 - Littérature québécoise - Commentaires [6] - Permalien [#]
Tags :

dentelle


Commentaires sur Les carnets de Douglas

  • Un coup de coeur pour moi et l'auteure est adorable!

    Posté par Jules, 18 janvier 2009 à 20:08 | | Répondre
  • Oh la que de superlatifs, je vais me laisser convaincre !

    Posté par keisha, 19 janvier 2009 à 01:50 | | Répondre
  • @ Jules : Tu as rencontré l'auteure ? Ah, ce que j'aimerais ça ...

    @ Keisha : Oui ! oui ! Laisse-toi tenter par cette merveille !

    Posté par Geisha Nellie, 20 janvier 2009 à 19:13 | | Répondre
  • J'ai beaucoup aimé aussi! Et je seconde Jules, Christine Eddie est très gentille!

    Posté par Karine :), 24 janvier 2009 à 19:54 | | Répondre
  • Je n'ai pas rencontré l'auteur mais j'ai fait la rencontre de son écriture et j'ai été séduite! ;o)

    Posté par aBeiLLe, 16 mars 2009 à 16:55 | | Répondre
  • @ Karine : Bon eh bien ça donne le goût de la recontrer.

    @ aBeiLLe : Oui son écriture est vraiment splendide.

    Posté par Geisha Nellie, 02 juin 2009 à 20:14 | | Répondre
Nouveau commentaire