05 septembre 2009

Autant en emporte le vent I

Lu dans le cadre du Blog_o_tr_sor


349534490_smallMargaret Mitchell

Éditions Gallimard

2007

476 pages



Scarlett O'Hara est la fille aînée d'un riche propriétaire terrien géorgien. C'est une jeune fille d'une extrême beauté et d'une grande vitalité, mais à l'époque où se passe l'histoire (lors de la Guerre Civile Américaine de 1861-1865) les femmes se devaient de taire leur véritable caractère. Elles étaient éduquées par leur mère et leur mama (esclave noire) afin de devenir des << femmes du monde >> capable de séduire n'importe quel homme d'un seul battement de cils, mais ne devant jamais montrer une seule bribes d'intelligence. Scarlett, elle, a fait de la séduction une guerre dont elle veut remporter toutes les batailles, ainsi il est hors de question qu'elle laisse une autre jeune fille s'approprier ses galants. Lorsqu'elle apprend que le seul homme qu'elle aime véritablement (et cela malgré son égoïsme sans borne et sa fourberie cruelle) Ashley Wilkes va épouser, non pas elle, mais bien sa cousine Mélanie, Scarlett tombe dans une rage noire. Pour blesser Ashley et une de ses rivales elle ira jusqu'à épouser le frère de Mélanie, mais elle découvrira que le fait d'être une femme mariée est bien loin de ce à quoi elle s'attendait et la guerre qui éclate soudain n'aide pas beaucoup plus.

smiley etoilesmiley etoile Lorsque j'étais jeune j'adorais écouter Autant en emporte le vent à la télévision, il revenait une fois par année toujours à la même saison et pas une seule fois je ne le manquais, je demandais même une permission spéciale à ma mère pour pouvoir me coucher plus tard ce soir là. Alors, il est bien évident quegine_with_the_wind pour moi lire ce roman était vraiment important, un peu comme un but à atteindre. Malheureusement, ce but je l'ai atteint sans sourire. Je savais déjà que le personnage principal, Scarlett O'Hara, était une jeune fille égoïste, une antihéros en somme, mais n'avais-je pas déjà adoré Les hauts de Hurle-Vent de Émilie Brontë qui nous présente aussi des antihéros ? Mais le charme n'a pas du tout opéré, en fait plus la lecture se prolongeait et plus j'ai pris en grippe Scarlett. C'est exactement le genre de femme qui m'écoeure. Oui, je sais que je devrais essayer de me mettre à la place des femmes de cette époque, mais en fait c'est toute la société dans laquelle elle évolue qui est contraire à ma façon de penser. Ces gens détestent réfléchir, lire, s'éduquer, ils ne désirent que parier, se battre, monter à cheval, ils ne veulent aucunement se cultiver et considère comme étrange les gens qui le font. Et moi qui adore tout ce qui est culturel ! Ces gens vont se battre contre l'abolition de l'esclavagisme, mais pas une seule fois ils vont se rendre compte que ces gens qu'ils disent être leur esclave ont pris dans leur vie une place bien plus importante ?? Après tout, il n'y a qu'à regarder le rôle de la mama de Scarlett ou celui de l'oncle Peter qui régente absolument tout dans la maison. En fait, si << les maîtres >> de l'oncle Peter ne l'avait pas, ils en seraient morts depuis longtemps. Je trouve que Margaret Mitchell nous présente des personnes d'esclaves qui ont une intelligence très aigue et qui nous empêche de les voir vraiment dans le statut qu'ils ont, alors que les personnages blancs ne m'ont attiré absolument aucune sympathie jusqu'ici sauf peut-être la si gentille Mélanie.

Il faut ausi que je mentionne la piètre qualité de l'édition que je possède. Je ne sais pas combien de fois j'ai trouvé des fautes de frappe ou même des noms propres que l'on n'écrivait pas de la même façon d'une fois à l'autre. Des mots qui n'avaient aucun sens et qui étaient difficiles à comprendre. Cela ne m'a guère donné Margaret_Mitchell_3le goût de continuer ma lecture au-delà de ce premier tome. Certes, je dois avouer que je suis curieuse de savoir ce qui va arriver avec les personnages dans le second tome, car les descriptions de l'auteur sur les horreurs de la guerre nous touche violemment. Malheureusement, elles sont vu par les yeux d'une fille qui n'en a cure de ce qui se passe autour d'elle tant qu'elle a encore des robes neuves et bien saillantes à ce mettre sur le dos malgré le blocus naval. Alors, je suis bien désolée mais je passe mon tour pour le second tome, toutefois je considère mon blog-o-trésor réussi !

Posté par GeishaNellie à 00:58 - Littérature américaine - Commentaires [8] - Permalien [#]
Tags : ,

dentelle


Commentaires sur Autant en emporte le vent I

    Alors tu ne liras pas que "demain est un autre jour"? Dommage cette déception, mais sans doute connaissais tu trop l'histoire aussi.

    Posté par keisha, 06 septembre 2009 à 03:03 | | Répondre
  • Ah zut zut zut il est dans ma PAL et j'ai très très envie de le lire ! J'espère que je ne serais pas trop déçue... Je ne connais pas vraiment l'histoire, ça va peut-être aider...

    Posté par Restling, 06 septembre 2009 à 05:33 | | Répondre
  • La magie n'a pas opéré, dommage! C'est sûr qu'avec une édition de mauvaise qualité, cela n'aide pas car on décroche constamment. Je l'ai lu adolescente en VO, cela m'avait pris des semaines mais j'avais adoré!

    Bravo pour avoir complété ton défi Blog-o-trésors!

    Posté par Grominou, 07 septembre 2009 à 12:26 | | Répondre
  • Comme toi quand j'étais petite j'ai vu plusieurs fois le film qui me plaisait beaucoup et je profitais des soirées sur FR3 (je crois) pour le revoir. Je n'ai pas encore lu le roman, j'ai un peu peur de ce qui m'attend avec ce best-seller de Margaret Mitchell J'ai une jolie édition, j'avais commencé la lecture toute petite mais la longueur m'avait un peu découragée à l'époque. Je serais curieuse de savoir ce que j'en penserais maintenant. En ce moment je lis "Frankenstein" et je m'interroge sur l'image du Turc donnée par le narrateur justement... par rapport à ce que tu disais sur la place des esclaves dans "Gone with the wind".

    Posté par Lou, 07 septembre 2009 à 13:35 | | Répondre
  • @ Keisha : Sincèrement, je ne regrette même pas de ne pas continuer. Le personnage de Scarlett me touchait peut-être moins lorsque je la voyais à la TV.

    @ Restling : Beaucoup l'on très apprécié, je ne crois pas que tu ai à t'inquiéter

    @ Grominou : merci, c'est mon premier défi littéraire réussi ! Bon d'accord, il n'était pas très contraignant mais quand même ...

    @ Lou : Je pense sincèrement que c'est un livre à lire. Pour moi ce fut une déception, mais ce ne le sera pas pour tous bien entendu. La lecture de ce roman te rappellerait peut-être bien des souvenirs Le livre que tu lis en ce moment c'est Frankenstein ou le Prométhée moderne de Mary Shelley ?

    Posté par GeishaNellie, 09 septembre 2009 à 12:19 | | Répondre
  • Concours de nouvelles

    Bonjour,

    J'ai une info qui intéressera les passionnés de lecture et/ou d'écriture !

    Un concours de nouvelles est organisé par Elaviva.com et Books On Demand.

    Actuellement, ils recherchent 5 internautes pour compléter leur jury aux côtés d'Hugues Aufray !

    Toutes les infos sur : http://www.concours-de-nouvelles.com

    Posté par Amélie, 10 septembre 2009 à 10:45 | | Répondre
  • Oui c'était ce livre que je lisais. Je l'ai fini il y a quelques jours. J'ai lu depuis "la destruction de Kreshev" et là je lis en même temps des nouvelles de Wharton et un livre jeunesse sur les vampires (pas récent).

    Posté par Lou, 13 septembre 2009 à 08:56 | | Répondre
  • @ Lou : Ah ! Ah ! Tu te prépares pour ton Bloody Swap on dirait très chère. Tu es vraiment impliquée ! Au fait, peux-tu me rappeler le rôle du Turc dans Frankenstein ou le Prométhée moderne dont tu me parlais dans ton premier commentaire. Je crois que ça fais longtemps que je l'ai lu.
    Merci bcp !

    Posté par GeishaNellie, 14 septembre 2009 à 11:36 | | Répondre
Nouveau commentaire