06 décembre 2009

Soie

Lecture commune avec Bookworm


soie_alessandro_bariccoAlessandro Baricco

Éditions Gallimard

1997

142 pages

Hervé Joncour laissait filer sa vie. Entre son travail qui consiste à acheter des oeufs de vers à soie pour les marchands de Lavilledieu et sa petite existence tranquille avec sa femme (dans cette même ville), il n'existait rien d'autre. Jamais Joncour n'était emporté par une grande passion. Un grand frisson, quoi. Jusqu'au jour où il doit se rendre jusqu'au Japon afin d'acheter des oeufs, car une maladie étrange frappe ceux-ci partout ailleurs. À cette époque le Japon est un pays isolé où il est interdit d'exporter des oeufs de vers à soie. En fait, les étrangers y sont mal vu et il est d'autant difficile d'y pénétrer que d'en sortir. Bref, les risques sont au maximum pour Joncour qui accepte malgré tout la proposition de son ami et s'y rend.
Ce que Joncour ne s'attendait pas à trouver au Japon s'est une culture incroyablement différente, mais surtout, une jeune femme magnifique. Ainsi, cette passion qui ne l'avait encore jamais animé prend possession de lui, alors même qu'il lui est impossible de communiquer avec cette jeune femme (ne partageant pas la même langue). Pourtant, il désirera retourner au Japon pour elle, au point d'y risquer sa vie.

smiley etoilesmiley etoilesmiley etoilesmiley etoile J'ai été bien étonné de découvrir dans ce tout petit livre que l'on fait lire au Québec dans presque tout les CÉGEPS (sauf ceux que j'ai fréquenté bien entendu :(, un vrai bijou. Sincèrement, les20070907_MAG000000483_1182_1 histoires de vers à soie ne m'intéressent pas habituellement, mais cette fois-ci elle était complètement au second plan. Au premier plan se situait une histoire d'amour si étrange, mais pleine de désir. Un lien se tisse entre Joncour et cette jeune japonaise d'une façon presque mystique et pourtant, il continue à aimer tendrement sa femme. À ce propos, sa femme aura une très grande place dans cette histoire contrairement à ce que l'on pourrait penser au début, car en fait c'est seulement après sa mort qu'on s'en rend compte. Je ne continue pas sur ce sujet de peur de vous révéler des secrets. Mais pour ceux qui l'on lu : n'est-ce pas que la fin est bonne et surprenante ?
Je conclu en disant ceci : lire ce livre ne prend que quelques heures, mais il reste dans votre tête pendant longtemps.

Posté par GeishaNellie à 00:01 - Littérature italienne - Commentaires [13] - Permalien [#]
Tags :

dentelle


Commentaires sur Soie

  • Moi non plus, je ne l'ai pas lu au CEGEP! Je l'ai dans ma PAL... une lecture pour 2010! ;o)

    Posté par aBeiLLe, 06 décembre 2009 à 01:24 | | Répondre
  • C'est un livre que j'aimerais bien lire! J'en ai beaucoup entendu parler, toujours en bien!

    Posté par mango, 06 décembre 2009 à 02:24 | | Répondre
  • Oui, il ne faut pas trop en dire et laisser le lecteur découvrir cette histoire faussement simple et très poétique.

    Posté par Brize, 06 décembre 2009 à 03:46 | | Répondre
  • Tout comme toi, j'ai apprécié ce petit livre. Merci d'avoir accepté de retarder la publication de nos billets...

    Posté par Bookworm, 06 décembre 2009 à 07:32 | | Répondre
  • Je l'ai lu il y a quelque années et j'avais beaucoup aimé moi aussi. Je me souviens d'une histoire très agréable et fluide. Sa me donne envie de le relire, mais avec tout ce que j'ai envie de lire et de relire ma pal ne baissera jamais !

    Posté par Erell, 06 décembre 2009 à 09:02 | | Répondre
  • Pas lu moi non plus au Cégep
    Mais ton billet me donne le goût de l'ajouter à ma lal!

    Posté par Maribel, 06 décembre 2009 à 12:12 | | Répondre
  • Noel

    Je vais demander à me le faire offrir pour Noel!

    Posté par Sothea Cambodge, 06 décembre 2009 à 14:35 | | Répondre
  • Il ne m'a jamais tentée mais là, je dois dire que j'hésite !
    ps : première lecture pour le challenge sf
    http://www.audouchoc.com/article-hunger-games-suzanne-collins-40255313.html

    Posté par Theoma, 07 décembre 2009 à 08:38 | | Répondre
  • @ aBeiLLe : Oui, je te le suggère beaucoup !
    @ Mango : Tu devrais vraiment te lancer, car c'est un petit bijou.
    @ Brize : En tout cas, j'aurai essayé de ne pas trop en dire.
    @ Bookworm : Il n'y a pas de problème. Je crois que ce livre vient vraiment chercher tout le monde, c'est fou !
    @ Erell : Oui, je comprends tout à fait. Il y en a tellement à lire comment peut-on avoir le temps d'en relire ?
    @ Maribel : Alors ajoute le, car il est vraiment génial et il ne prend que quelques heures de ton temps à lire
    @ Sothea Cambodge : Ah, bonne idée de cadeau pas très chère
    @ Theoma : Tu devrais te laisser tenter, car moi-même il ne me tentait pas mais il était génial. Parfait, je prends en note le lien.

    Posté par GeishaNellie, 07 décembre 2009 à 10:28 | | Répondre
  • Un livre tout en délicatesse et en poésie qui loin d'être ennuyeux laisse place à un vrai suspense et à une fin surprenante !! UN excellent souvenir lu il y a peu.

    Posté par Constance, 12 décembre 2009 à 01:54 | | Répondre
  • @ Constance : Voilà qui résume parfaitement tout ce que j'ai pensé de ce livre

    Posté par GeishaNellie, 12 décembre 2009 à 18:16 | | Répondre
  • Je l'ai beaucoup aimé ce livre... un pur moment poétique!

    Posté par Karine:), 29 décembre 2009 à 08:54 | | Répondre
  • @ Karine : Oui, ça été un excellent moment de lecture.

    Posté par GeishaNellie, 29 décembre 2009 à 18:23 | | Répondre
Nouveau commentaire