27 juin 2010

Gradisil

Lu dans le cadre d'un partenariat avec les Éditions Folio


GradisilAdam Roberts

Éditions Folio

2010

769 pages

Les Hautes-Landes sont maintenant les nouvelles <

> à conquérir et à habiter. Des kilomètres et des kilomètres cube de vide où seuls les plus riches ou les excentriques plus ou moins en moyen peuvent se permettent de voyager et de vivre. Parmi les habitants hautes-landais, ont compte Klara, sa fille Gradisil et les fils de celle-ci. Dans ce roman nous suivons l'évolution d'une famille amoureuse de ce grand espace et de sa liberté, mais de façon parallèle, l'histoire des Hautes-Landes, de son combat pour son indépendance et des conflits qui l'atteindront.

bleu_ultra_sourirebleu_ultra_sourirebleu_ultra_sourirebleu_ultra_sourire Il s'agit pour moi d'un des livres de SF les plus étonnants qu'il soit, je dois avouer qu'au tout début j'ai eu bien peur d'être tombé sur un Hard SF (je ne supporte guère ce sous-genre) et pourtant, on nous promettait une saga familiale et beaucoup d'espace !! Oui certes, il y a un bon côté hard SF dans ce roman, mais rien qui ne puisse ternir à mes yeux cette magnifique histoire. J'ai trouvé si originale de planter cette famille dans un décor pourtant si incongru ! Nous parlons ici d'un espace plus ou moins vide où pour résider il faut supporter d'être dans une espèce de grosse conserve en orbite autour de la terre et sans gravité. Donc, vous voyez que même si la technologie est plus avancée qu'aujourd'hui, elle ne l'est pas de façon si significative, tout reste possible, à portée d'imagination. Bien entendu, il y a eu des tentatives pour créer une station avec pesanteur, il y a eu des colonies autour de la lune, des avancées vers Mars, mais tout cela a soit échoué, soit n'a jamais obtenu la même popularité que les Hautes-Landes.

Alors après s'être au préalable fort attaché à ces Hautes-Landes, ont nous abandonne aux mains de la famille Gyeroffy. Abandonner est un bien grand terme, car bien vite ont s'attache à Klara encore fort jeune lorsqu'elle est expulsé des Hautes-Landes par une tragédie, puis expulsé des États-Unis pour aller retrouver une famille qu'elle n'apprécie pas trop en Europe UE. L'auteur nous apprend à aimer l'incroyable ambition et la force de son personnage suivant, Gradisil qui se bat pour faire des Hautes-Landes une nation. Mais Gradisil est un personnage complexe qui laisse dans notre esprit une traînée soit de colère, soit de dégoût à cause de tous ceux qui souffrent derrière elle. Puis vient les fils de Gradisil, un à l'image de son père, mou, un suiveur plutôt qu'un chef et l'autre, parfaite copie des ambitions de Gradi avec un fort caractère et l'esprit patriotique. Entre eux, un gouffre de différence, mais ils s'uniront pour une même affaire, une bien sinistre affaire.

En bref, un roman qui vaut vraiment la peine d'être lu ! Encore une fois une petite merveille. On suit avec le même intérêt la famille Gyeroffy et les Hautes-Landes. Ont finit rapidement par s'imaginer et croire à la fameuse beauté de ce décor qui en a attiré plus d'un dans l'espace.

Un gros merci à Lise Chasteloux des Éditions Folio pour cette magnifique découverte !

<< Mais les Hautes-Landes elles-mêmes, l'idée des Hautes-Landes, c'était une autre sorte de rival. Je m'étais stupidement persuadé., je crois, que je partageais ce rêve de Gradi, une nouvelle nation qui soit une nouvelle sorte de nation, et ainsi de suite, à satiété. Mais je m'en moquais, en réalité. Aucun homme, suis-je tenté de suggérer, ne peut jamais vraiment se soucier d'un objet aussi vague qu'une nation. Les hommes ne vivent pas, ne meurent pas pour des idées. Ce sont des créatures simples : nous nous fixons sur des individus, et nous mesurons nos triomphes individuels. >> p. 623-624

defiSF2010

Lu dans le cadre du défi Crazy SF 2010, sous-genre : Hard SF (Je me sens toute fière dans avoir un dans cette catégorie lol).

Posté par GeishaNellie à 02:07 - Littérature de science-fiction - Commentaires [11] - Permalien [#]
Tags : ,

dentelle


Commentaires sur Gradisil

  • Ravi qu'il est su te plaire. J'ai prévu aussi de le lire, mais mon planning étant assez chargé cela devra attendre quelque peu. En tout cas ton retour me laisse envisager quelques heures de plaisir à venir.

    Posté par El Jc, 27 juin 2010 à 15:17 | | Répondre
  • J'ai adoré ce livre moi aussi! Il a la capacité de faire rêver de ciel étoilé,et surtout donne envie de s'envoler...

    Posté par Angua, 27 juin 2010 à 18:37 | | Répondre
  • @ El Jc : Il mérite que tu te trouves un peu de temps pour le lire. J'ai trouvé vraiment spécial ce mélange SF et saga familiale.
    Merci beaucoup, cela me fait plaisir d'être de retour
    @ Angua : Oui, il nous amenait dans un monde totalement inconnu !

    Posté par GeishaNellie, 27 juin 2010 à 19:34 | | Répondre
  • Moi qui souhaite me mettre à la SF, je note ce titre avec envie... Mais au fait, comme je débute, c'est quoi le Hard-SF ?

    Posté par Ellcrys, 28 juin 2010 à 05:13 | | Répondre
  • @ Ellcrys : Comme tout genre littéraire, la science-fiction comporte plusieurs sous-genre. La hard sf en est un. Comme je ne suis pas très bonne pour les résumés, voici celui de wikipédia : La hard SF est caractérisée par son exigence forte de cohérence interne ainsi que, souvent, par un intérêt pour les détails scientifiques et techniques. L'intérêt des romans de hard SF réside souvent dans l'utilisation surprenante des techniques présentées.
    Voilà, j'espère que cela t'éclaire un peu.
    Pour Gradisil, je te dirais que c'est une excellente idée que de commencer par lui, pas trop dur côté science-fiction, tu gardes toujours un pied sur terre !

    Posté par GeishaNellie, 28 juin 2010 à 22:25 | | Répondre
  • Merci pour ces infos !

    Posté par Ellcrys, 29 juin 2010 à 13:41 | | Répondre
  • @ Ellcrys : J'espère que ça t'as aidé !

    Posté par GeishaNellie, 30 juin 2010 à 12:23 | | Répondre
  • Je ne connaissais pas du tout ce livre, mais je le note, parce que franchement ta chronique donne vraiment envie de le lire. J'adore découvrir de nouveaux mondes, de nouvelles façon de vivre et du coup j'ai bien envie de découvrir Les Hautes-Landes

    Posté par Spocky, 07 juillet 2010 à 08:57 | | Répondre
  • @ Spocky : Ah, les Hautes-Landes, un monde qui nous ressemble, mais si différent à la fois. Oui, c'est un bon livre et tu me réjouis d'être intéressé par lui !

    Posté par GeishaNellie, 07 juillet 2010 à 12:18 | | Répondre
  • Pour ma part j'ai trouvé qu'il y avait trop de longueurs. Je n'ai pas réussi à aimer ou m'identifier aux héros...je me suis vraiment ennuyée. Par contre les habitants des Hautes Landes m'ont vraiment fait délirer

    Posté par Val, 11 juillet 2010 à 15:08 | | Répondre
  • @ Val : Je ne sais pas si je me suis identifier aux héros. En fait, non, je crois que je me tenais une certaine longueur derrière et je l'ai observait, mais tout de même avec plaisir ! Ah non, pour moi ce petit livre a été génial, une vraie découverte !

    Posté par GeishaNellie, 12 juillet 2010 à 21:20 | | Répondre
Nouveau commentaire