10 août 2010

Shanghai Moon

Lu dans le cadre d'un partenariat avec le Cherche-Midi


Shangai_moonS.J.Rozan

Éditions Le Cherche-Midi

2010

489 pages



Lydia Chin, détective privée à New-York, a été engagé afin de retrouver un fugitif venant de Shanghai qui se serait enfui avec des bijoux appartenant à une famille de réfugiés juifs. Tout bascule lorsque peu de temps après son embauche, le collègue de celle-ci est assassiné. Dès lors, Lydia doute bien qu'il y a plus que de simples bijoux de volés, car ils n'ont d'autre valeur que celle sentimentale pour la famille. En fouillant un peu plus, la détective apprend que cette famille juive aurait été les détenteurs d'un mythique bijou nommé la lune de Shanghai. Ce pourrait-il alors ...

etoiles04etoiles04etoiles04etoiles04 Je sais, je le dis tout le temps, mais il faut que je le répète. D'habitude je n'aime pas les policiers. Sauf qu'à chaque fois que tu en ouvres un, tu l'aimes. Oui bon, celui-là aussi je l'ai beaucoup aimé. Mais il faut dire qu'il y a dans ce roman une grosse part de saga familiale, car Lydia à vite fait de comprendre que pour découvrir la vérité dans toute cette histoire, elle doit fouillée celle des Gilder, cette famille juive qui s'est enfuie à Shanghai (eh oui, dès le début de l'antisémitisme allemand pré-2e guerre mondiale beaucoup de pays avaient fermé leurs portes aux juifs, mais pas la Chine). Elle se plonge donc dans les lettres de Rosalie Gilder et rencontre les membres encore vivants de cette famille, plusieurs résidents heureusement dans le Chinatown ! Vous comprendrez donc que si l'histoire de bijoux volés ne m'intéressait guère, celle beaucoup plus passionnante des réfugiés m'a complètement accrochée !

J'ai particulièrement apprécié être plongé dans ses différentes cultures que se soit celle de notre détective chinoise qui nous donne l'eau à la bouche tout du long avec ses pâtisseries (de là mon petit tour dans le chinatown de Montréal :P) ou de celle des Gilder, d'origine autrichienne qui se retrouve dans les ghettos de shangai où ils doivent s'habituer au manque d'intimité, à la pauvreté et même à la difficulté de trouver des aliments qu'ils connaissent (ils sont en Chine, rappelez-vous).

Je déplore toutefois quelques longueurs où on a beau accumuler des indices rien ne semble avancer. Certes, on sait que ces moments ne sont pas là pour rien, ils nous ennuient. Toutefois, on peut dire que l'intrigue m'aura creusé la cervelle. Je me suis vraiment questionné à savoir le fin mot de l'histoire (qu'en fin de compte, je n'aurai jamais deviné). Mais mes questionnement n'étaient vraiment rien par rapport à ceux des personnages. J'avais beau suivre leur discussion, ils me perdaient en conjecture, en spéculation. Qui à fait quoi. Pourquoi il l'a fait. Bref, je n'ai pas l'esprit d'une policière. Quant à moi, donnez moi le punch et on en finit là ! Mais j'ai tout de même vraiment aimé, le meilleur policier que j'ai lu jusqu'ici et une couverture magnifique aussi !

Un gros merci à Solène pour ce cadeau qui a égayé une partie de mon été.

   

Posté par GeishaNellie à 00:30 - Littérature policière - Commentaires [4] - Permalien [#]
Tags :

dentelle


Commentaires sur Shanghai Moon

    Tiens, tiens tout un hasard, je viens de réserver ce titre à ma bibliothèque. D'après ton avis je crois que je passerai un bon moment.

    Posté par Suzanne, 12 août 2010 à 11:39 | | Répondre
  • @ Suzanne : oui, bon, moi je l'ai aimé en tout cas.

    Posté par GeishaNellie, 13 août 2010 à 14:40 | | Répondre
  • Il me tente bien celui-là .. je pense le glisser dans ma wish-list !!

    Posté par Plumeline, 12 janvier 2011 à 04:54 | | Répondre
  • @ Plumeline : Il était vraiment très bon, je te le suggère !

    Posté par GeishaNellie, 12 janvier 2011 à 11:59 | | Répondre
Nouveau commentaire