08 décembre 2011

Où je vous propose de découvrir un restaurant

Vous l’ignorez sûrement, mais j’aime beaucoup la cuisine, spécialement lorsqu’elle me fait découvrir des plats d’autres pays. J’aime particulièrement découvrir une gastronomie grâce à des restaurants de quartier, puis essayer de le refaire à la maison, cette technique a permis d’enrichir incroyablement les plats popotés chez nous. Bien entendu, je fais comme tous québécois, certains plats plus traditionnels, comme des pâtés à la viande, des ragoûts, des pâtés chinois, des hot chicken, des sauces à spaghettis, etc. Mais ce n’est pas là-dedans que je me démarque. Les gens aiment venir chez nous manger parce que nous (bien souvent les repas se font en couple, c’est toujours une belle activité) aimons leur servir des plats sortant de l’ordinaire : bortsch, enchiladas suizas, sopa de tortillas, tajine de lapin, salade de carottes coréenne, etc. Donc, lorsque je cherche un restaurant, je cherche de la nouveauté, je n’aime pas payer pour du déjà-vu et je dois avouer ne pas trop apprécié la cuisine fusion franco-québécoise, j’aime l’audace et les épices.

Il y avait donc un certains temps que je pensais à m’amuser à vous faire découvrir les restaurants que je fréquente (occasionnellement, car il n’y a rien de meilleur que de cuisiner pour soi). Voilà donc qu’il y a quelques semaines nous avons trouvé un restaurant vietnamien qui, de prime abord, semble comme les autres, bien tenu, mais avec un menu assez typique (genre poulet général tao). Nous rentrons tout de même, car nous étions intrigués par le grand nombre de personnes présentes (pourtant, il y a beaucoup de restaurants vietnamiens dans ce coin-là).

Nous avons finalement fait une découverte magnifique, car à la toute fin du menu, dans la section «spécialités», le restaurant proposait des plats à deux qui sortaient vraiment de l’ordinaire. Il s’agissait en fait, de faire soi-même ses rouleaux de printemps avec une montagnes de verdures (au moins 4 sortes de salades, menthe, coriandre, navet sucré, carottes, concombres, fèves germées et j’en passe), une petite sauce et un bol d’eau chaude avec les feuilles de riz à faire tremper. Mais ce qui étonnait, ce sont les viandes. Tout d’abord, c’est une petite fondue qui est servie avec du boeuf, mais bien vite le tout est remplacé par des rouleaux de viandes de toute sorte, farcie ou non, qui ressemblait beaucoup à des petites saucisses. Pas besoin de vous dire qu’il s’agit d’un repas qui ne te laisse pas sur la faim Clignement d'œil Et je me promet bien de refaire ça chez moi !

ong ca can

Restaurant Ong Ca Can

79 Sainte-Catherine Est juste à côté des Foufounes électriques et en face du 281, bien placé, non lol

514-844-7817 il est peut-être mieux de réserver, car lorsqu’on y ai allé, c’était plein à craquer et on a dut attendre plusieurs minutes.

Posté par GeishaNellie à 16:42 - Je découvre ... - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :

dentelle


Commentaires sur Où je vous propose de découvrir un restaurant

Nouveau commentaire