08 mars 2012

Montréel

Montreel

 

Éric Gauthier

Alire

2011

 

Dans un Montréal imaginaire devenu Montréel se côtoie la réalité et les illusions. On y trouve des mages, des fantômes et une stabilité plutôt précaire …

Cette stabilité semble soudainement compromise lorsqu’une nuit, de nombreux phénomènes étranges sont déclarés dans Montréel. Clovis, le concierge d’un immeuble, découvre sur son fauteuil le fantôme d’un homme qui le charge d’un message à transmettre. Ce message qu’il accepte de communiquer l’amènera à s’impliquer dans l’évènement le plus important de Montréel : la disparition d’un quartier complet de celle-ci la nuit même où le fantôme lui est apparu. Ils seront toutefois nombreux à essayer de comprendre le mystère qui a remplacé un quartier résidentiel en un terrain vague rempli de broussailles où personne ne peut pénétrer et à vouloir ramener les habitants perdus.

3etdemi Ce livre m’est tombé dans les mains, car j’étais bien décidé de lire de la sf québécoise, ajoutons aussi à mon désir le fait qu’on citait ce livre de nombreuses fois dans les revues Entre les Lignes et Le libraire et que, pour conclure en beauté, même l’auteure Elisabeth Vonarburg le suggérait. Malheureusement, si l’on peut parler ici de littérature de l’imaginaire, il ne s’agit aucunement de science-fiction, mais plutôt d’un genre ressemblant à l’urban fantasy (je ne suis pas très callée pour définir à quel genre appartient un livre, alors je garde une réserve sur cette catégorisation). Il va s’en dire que je n’ai pas lu beaucoup de livre de ce genre et encore moins qui mettait en scène ma propre ville !! Je retrouvais certaines rues, plusieurs points de repères, mais toujours modifiés, altérés par des illusions ou des protections magiques, disons que j’étais un peu perdue. J’avais beaucoup de difficulté à imaginer cette nouvelle Montréel, car elle se superposait à mon Montréal natal. Pour être capable de plonger dans la fiction, il m’a fallut beaucoup de temps. Beaucoup trop de temps, même.

J’ai donc été plutôt déçue de ma lecture même si je vois parfaitementmontréal tout le talent de l’auteur qui a été capable de réécrire complètement une ville existante. Éric Gauthier, on peut le dire, s’est donné une tache ardue. S’il a gardé l’agencement des rues et une vitalité culturelle semblable, il a pourtant amené des modifications majeures à la métropole. Il a inventé une nouvelle architecture ayant pour but de préserver la stabilité de la ville et il a modifié une partie de l’histoire humaine afin de prendre en considération toutes les implications de la magie dans les grandes agglomérations. Assurément, c’est un travail de titan que de mettre tous ces détails en un ensemble cohérent, mais l’auteur a relevé le défi. Mais si cela crée un monde riche, il nous est plus difficile de nous y retrouver et en voulant trop en mettre, on finit avec un nombre de pages exorbitants qui contient beaucoup de longueurs. Ces longueurs ont fini par m’ennuyer et on ralenti ma lecture. La fin, tout spécialement, en finissait pas de finir, comme on dit par chez nous !

Même si je ne peux pas dire qu’il s’agit d’une découverte, j’applaudis l’auteur pour son travail acharné, mais aussi parce que j’ai eu l’impression de retrouver chez ses personnages (qui sont, soit dit en passant, fort bien travaillés) l’amour que j’ai moi-même pour ma ville.

la plume québécoise

Posté par GeishaNellie à 20:30 - Littérature de science-fiction - Commentaires [5] - Permalien [#]
Tags :

dentelle


Commentaires sur Montréel

    Je suis quand même curieuse, en fait... Un Montréal alternatif, juste pour ça, je tenterai le coup!

    Posté par Karine:), 09 mars 2012 à 11:31 | | Répondre
  • Merci de ton billet gentille dame.

    Posté par Suzanne, 09 mars 2012 à 13:28 | | Répondre
  • @Karine : N'étant pas Montréalaise peut-etre auras-tu plus de facilité à y croire.
    @Suzanne : Mais de rien, je savais que je le ferais, je me demandais juste quand

    Posté par GeishaNellie, 09 mars 2012 à 14:34 | | Répondre
  • ça a l'air chouette! Je note!

    Posté par Edelwe, 11 mars 2012 à 07:22 | | Répondre
  • @Edelwe : En espérant que tu puisses facilement le trouver.

    Posté par GeishaNellie, 11 mars 2012 à 11:26 | | Répondre
Nouveau commentaire