03 septembre 2012

Chroniques de Jérusalem

 

chorniques de jérusalem

la plume québécoise

 

Guy Delisle

Éditions Delcourt

2012

333 pages

 

Guy arrive à Jérusalem avec sa petite famille afin d’y passer une année à cause du mandat de médecins sans frontières de sa femme. Les hauts et les bas d’un papa bédéiste qui tente tant bien que mal de s’adapter. Si c’est difficile d’être une maman au foyer, qu’est-ce que c’est que d’être un papa à la maison dans un pays inconnu ?

4etdemi

Je dois l’avouer je ne m’y connais absolument pas en bd. Moi je suis restée avec mes amours d’enfants : Bob Morane et Garfield ou bien, SailorMoon pour les mangas, vous imaginez à quel point je suis arriérée dans ce domaine ?? Alors, quand mon amoureux est resté scotché sur ce livre dans une librairie me disant que ça pourrait lui rappeler des souvenirs, je n’ai pas hésité à l’acheter. Ce que je reproche le plus au bd c’est leur peu de contenu, on les paie cher pour les lire en quelques minutes à peine et l’histoire n’est jamais approfondie mais je ne connaissais absolument pas le genre de Guy Delisle : des chroniques de voyages illustrés. Alors là, tu en as pour ton argent ! Il y a du contenu et ça te prend pas mal de temps pour terminer la bd (ça m’a pris trois jours digérés toute l’information sur Jérusalem ! :) ), mais aussi il y a de l’humour comme je les aime, rien de trop ridicule, juste les petits désagréments de la vie. Bon d’accord, les désagréments de la vie de Guy Delisle sont loin d’être les mêmes que moi, mais quand même. Remarque, je me baladerais bien dans 300 pages de bd afin de trouver un café pour moi ou un parc pour les enfants, se serait une jolie vie pareille, avoir le droitde lambiner à son aise *soupir*.

CAPTUR~1

Mais bon, oublions le lambinage pour un instant, à me lire on dirait que c’est tout ce que l’auteur a fait durant son séjour à Jérusalem. Même s’il est vrai qu’il essayait souvent de se trouver un petit coin relax histoire de recréer son climat habituel autour de lui, il est aussi de tous les voyages, de toutes les visites et de tous les partys. Il nous fait voir pas mal la ville, tout en nous faisant découvrir les complications qu’on y retrouve avec un petit ton ironique qui m’a plut. Je croyais qu’en lisant cette bd je comprendrais mieux la vie à Jérusalem et qu’est-ce que la bande de Gaza exactement mais, décidément c’est trop compliqué pour moi, ce n’est pas la faute de l’auteur qui tente vraiment de nous dépeindre les réalités de son existence. Je pense que c’est simplement moi qui ne suit pas capable de croire à une vie tellement absurde, pourquoi compliqué tant les choses alors même que l’on peut faire ça facile ? En tout cas, mon chum à vécut là-bas et il ne semble pas avoir si détesté mais à son époque le mur n’était pas construit.

J’ai l’impression que pour ce billet je m’égare en tout sens, mais l’important reste ceci : J’AI ADORÉ !!! Un vrai coup de coeur X 10 et en plus Guy Delisle est québécois <3 qu’est-ce qu’on peut demander de plus ? Simplement d’autres livres, mais comme je suis gâtée, il y a Chroniques birmanes et Pyongyang qui s’en viennent sur ce blog. Je les ai déjà dévoré et je rêve de Shenzhen maintenant hi hi.

Mon-Quebec-en-septembre

dentelle


Commentaires sur Chroniques de Jérusalem

    Hon sirop, dans ma pile et j'y arrive bientôt. Superbe ton commentaire!

    Posté par Suzanne, 03 septembre 2012 à 08:57 | | Répondre
  • Je l'avais réservé à la biblio et la liste d'attente était tellement longue qu'il était disponible pendant mes vacances (à l'étranger) Donc retour à la case départ. Je l'ai re-réservé

    Posté par Kikine, 03 septembre 2012 à 09:40 | | Répondre
  • Ah, je l'ai adoré aussi! Mais je n'ai pas été aussi gâtée que toi, je vais me faire auto-attendre pour la suite!

    Posté par Karine:), 03 septembre 2012 à 14:08 | | Répondre
  • @Suzanne : Merci pour tes compliments et il faut absolument que tu le lises !
    @Kikine : Ah zut ! Des fois les biblio me tapent ...
    @Karine : Oui je comprends, mais ils sont tous à lire !!

    Posté par GeishaNellie, 04 septembre 2012 à 18:14 | | Répondre
Nouveau commentaire