10 novembre 2013

Les légendes de Drizzt tome 4 : L’éclat de cristal

l'éclat de cristal

 

R.A.Salvatore

Milady

2010

349 pages


Sans être complètement accepté par les gens des Dix-Cités ni les autres peuplent qui vivent à Valbise, Drizzt a trouvé une certaine paix sur le Cairn de Kelvin. Avec l’aide de ses amis Régis l’Halfelin, Bruenor le Nain guerrier et une des recrues de ce dernier, Wulfgar le Barbare, l’Elfe noir tente d’empêcher les ennemis de déferler sur les Dix-Cités pour s’emparer de leur richesse. Donc, lorsqu’une ancienne icône meurtrière s’empare de l’esprit d’un apprenti-magicien et tente de mettre sous sa domination les villes près des Lacs, il va sans dire que Drizzt et ses comparses entrent en action pour contrecarrer les plans du cristal.

4coeurs copy
Je suis toujours étonnée quand je tombe dans un livre tiré du monde de Donjon et Dragons et que j’aime ça ! Salvatore a tout simplement le chic pour nous faire croire à son monde. Il sait le décrire avec force détails qui le rend presque plausible. En tout cas, moi, j’aimerais ça vivre dans une des Dix-Cités :) Mais la vraie force de l’auteur réside surtout dans la description des combats. R.A. Salvatore nous décrit les affrontements minute par minute et cela sans que ça ne devienne redondant ou flou pour les néophytes comme moi. Bon, d’accord ça nous donne encore plus d’images dégueulasses dans la tête mais faut s’y faire pour l’amour de Drizzt ;)

Pour ce qui est des personnages, je déplore le manque de figureWulfgar (Lou) féminine. Il y a bien Cattie-Brie, la fille adoptive de Bruenor mais elle fait plutôt pâle figure dans ce tome-ci surtout depuis l’arrivé du Barbare blond qui déborde de testostérone. Je soupçonne d’ailleurs l’auteur de ne pas savoir quoi faire avec des personnages féminins. Mais bon, on verra, je n’ai pas fini la série (loin de là !!). Pour ce qui est de ce nouveau venu : Wulfgar, je dois bien avouer qu’il est craquant, terriblement sexy mais il amène à l’avant un côté plus traditionaliste qui me déplaît (heuu, qu’est-ce qu’on fait avec une fille sur un champ de bataille ?? Va plutôt te faire des tresses fillette !!). Heureusement, il y a mon cher Drizzt, ce pauvre Elfe noir qui se sacrifie pour tout le monde alors même que les autres ne lèveraient même pas le petit doigt pour lui donner un coup de main. Pire, la plupart le trouve révoltant ! Ah, c’est vraiment un ange ce p’tit Elfe noir !

Après une telle lecture dont j’ai tout apprécié sauf l’intrigue très déjà-vu pour un livre de fantasy, je peux dire qu’encore une fois, Salvatore a su me convaincre de son grand talent d’écrivain. Malheureusement, je dois avouer mon ignorance au sujet du monde de Donjons et Dragons si bien que j’ignore à quel point la richesse du monde de Drizzt est tiré de ce jeu populaire ou si nous le devons uniquement à l’imagination du prolifique auteur. Sincèrement, je n’ai pas envie de me plonger dans ce jeu pour trouver la réponse à ma question, pardonnez ma paresse. Alors si vous le savez, vos commentaires sont les bienvenus !

Image trouvé ici : http://mattstewartartblog.blogspot.ca/2013_01_01_archive.html

Posté par GeishaNellie à 00:00 - Littérature fantastique - Commentaires [0] - Permalien [#]

dentelle


Commentaires sur Les légendes de Drizzt tome 4 : L’éclat de cristal

Nouveau commentaire