24 juin 2014

Le cerveau paresseux

Depuis le mois de janvier je procrastine et je lis des livres dont j'entame les brouillons de billet sans jamais les mettre au propre. Que le livre soit bon ou pas n'a aucune importance dans cette paresse sans fin, juste le temps et la demande considérable d'énergie rentre en ligne de compte et m'empêche de vous pondre dix critiques d'un coup. Il faut dire que depuis que j'ai reçu un courriel plutôt blessant d'un lecteur, j'ai perdu de façon pernicieuse, car je me jurais bien que ça ne m'affecterais pas, le goût d'écrire mon livre et même de bloguer.

Mais bon, en ce moment je lis Un jardin de papier de Thomas Wharton, une espèce de Mille et une nuits revisité et je dois avouer qu'il me donne envie d'écrire un billet dessus genre maintenant ! Même si je ne l'ai pas fini. J'espère bien que cette soudaine envie de m'y remettre va rester mais surtout que je réaliserai ce désir qui m'habite encore, pour l'instant. Un gros merci à ceux qui prenne encore la peine de venir me lire.

Posté par GeishaNellie à 21:38 - Je parle ... - Commentaires [4] - Permalien [#]

dentelle


Commentaires sur Le cerveau paresseux

  • Même si ce n'est pas facile, ne laisse pas une critique désagréable te gâcher le goût de tenir ton blog. J'espère te relire bien vite!

    Posté par Midola, 25 juin 2014 à 04:58 | | Répondre
    • Oui je sais que c'est ainsi que je devrais réagir mais c'est difficile.

      Posté par GeishaNellie, 25 juin 2014 à 06:42 | | Répondre
  • Ne t'arrête pas à un lecteur difficile, s'il te plait. Il y a des cons partout même dans les lecteurs de blog.
    Amicalement
    Le Papou

    Posté par Le Papou, 25 juin 2014 à 10:06 | | Répondre
    • Merci beaucoup ! Tu es vraiment gentil de m'écrire ce p'tit comm ça donne envie de s'y remettre.

      Posté par GeishaNellie, 25 juin 2014 à 15:47 | | Répondre
Nouveau commentaire