02 juillet 2014

Gaga d’Épices de cru

Depuis l’expo de manger santé où j’ai pu assister à une petite démonstration d’Arik de Vienne (le fils de Philippe et Ethné de Vienne, les fondateurs de la compagnie) à propos de la façon d’utiliser les épices en cuisine, je suis constamment plongé dans les livres des proprios de la compagnie d’Épices de cru. Depuis un certains temps, je m’étais détourné de la cuisine aux goûts plus complexes pour la cuisine italienne plus simple mais cette courte démonstration a éveillé ma curiosité. Depuis j’ai loué un des livres de Philippe et Ethné de Vienne que j’ai fini par considéré indispensable et que j’ai acheté, je me suis procuré aussi un autre livre, des coffrets de mélange d’épice (ma fête aidant ainsi que l’influence du blog culinaire Catherine Cuisine qui m’a donné le goût de m’en procurer), ainsi que d’autres épices individuelles en graine et, bien entendu, un pilon et un mortier. C’est idiot comme je ne voulais pas embarqué dans la mode du p&m, je ne comprenais pas en quoi c’était si essentiel, pourquoi se casser la tête en achetant des épices entières, etc. Finalement, la première chose que j’ai écrasé sous mon pilon était un morceau de citronnelle. Alors la voilà cette odeur que je retrouvais en restaurant et que j’étais incapable d’extirper de ma propre cuisine ! Wa ! une vraie découverte cet appareil !

la cuisine et le goût des épicesles règles d'or des épicesBref, voilà mes achats et je peux vous dire que je passe mon temps le nez dedans, je lis et relis toutes les recettes essayant de décider laquelle je ferai la prochaine fois. D’ailleurs, si ça vous intéresse, vous pouvez aller sur le site d’Épices de cru et vous aurez tout plein d’idées de recettes vraiment intéressante. Ce matin j’ai réalisé une recette d’oeuf en ramequin hyper simple mais vraiment incroyable tiré d'un des livres mais comme j’ignore si j’ai le droit (question droit d’auteur) de vous faire un copier-coller de la recette, je vais m’en abstenir. Je ne vous dit qu’une chose : la clé de sa réussite c’est le mélange de fines herbes d’épice de cru. Je sais ça paraît très simple mais dans ce mélange il y a de la ciboulette séchée d’une qualité incroyable qui donne un petit goût d’ail à cette recette. J’ai vraiment senti la différence entre ce mix et celui des épiceries qui n’a pas la moitié de son goût ! Moi qui me disait que je racheterais plus leur mélange et je les ferai moi-même à l'avenir, ben celui-là il me titille vraiment l'ego, je crois que c'est leur façon de faire sécher les fines herbes qui conserve si bien leur goût.

Autre découverte : le poivre blanc. Il y en a dans plusieurs des recettes si bien que je me suis rendu compte du goût particulier qu’il a. Moi qui croyait que tous les poivres étaient pareils ! Maintenant, j’en met partout et mon chum aussi ! On a carrément délaissé la poivrière :)

Pour se procurer les mélanges d’Épice de cru, on peut en trouver dans de nombreuses boutiques mais j’en souligne deux : la boutique principale qui est situé dans le marché Jean-Talon et le nouveau Rachel-Béry dans le village gai sur Ste-Catherine qui vend même certaines épices/mélanges en vrac. Bonne cuisine !

Source image : http://dcouverteculinaire.com/tag/les-regles-dor-des-epices/
http://www.renaud-bray.com/Livres_Produit.aspx?id=886845&def=Cuisine+et+le+go%C3%BBt+des+%C3%A9pices+%28La%29%2CDE+VIENNE%2C+ETHN%C3%89%2CPHILIPPE%2C9782895683520

Posté par GeishaNellie à 17:22 - Je découvre ... - Commentaires [0] - Permalien [#]

dentelle


Commentaires sur Gaga d’Épices de cru

Nouveau commentaire