02 août 2014

La fée carabine

la fée carabine

 

 

Daniel Pennac

Gallimard

309 pages

1987



Julie n’est pas rentré ! Bon sang, qu’elle manque à Benjamin Malaussène sa splendide Julie aux belles mamelles mais voilà qu’elle est encore partie sur un de ces reportages qui l’éloigne de lui et de leur lit d’amoureux ! Pendant qu’elle furète à gauche à droite, il y a Belleville qui est aux prises avec un fou qui égorge des grands-mères et Benjamin, lui, ne sait plus où donner de la tête avec les grands-pères, anciens camés, qu’il héberge et le tout dernier né de la famille, une petite Verdun, véritable bombe nucléaire avec ses hurlements incessants.

4coeurs copy


Je ne vous l’avais pas encore dit mais je vous annonce la grande nouvelle : j’ai trouvé un coffret à la librairie Renaissance des trois premiers tomes de la Saga Malaussène, série que j’avais commencé l’été passée mais que j’avais laissé de côté comme bien d’autres séries (je commence à me dire que je vais me faire un défi série, histoire d’en finir quelques unes). Donc, ça me pousse à continuer ma lecture de cette famille que j’aime énormément même si c’est définitif, mon préféré c’est Benjamin ! Il n’y a pas d’égal à Benjamin, ce si merveilleux bouc émissaire, il a un grand coeur, il adore les enfants, c’est un amoureux fidèle et il a une verve magnifique. Je dis ça non pas parce qu’il nous récite des poèmes mais bien car je me serais attendu à ce qu’un bouc émissaire professionnel, qui se met toujours les pieds dans les plats, qui accepte toujours les propositions de la Reine Zabo alors qu’il veut les refuser, bref que celui-ci est un profil bas, qu’il ne sache pas s’exprimer, bref qu’il soit «mou». Pourtant, ce n’est pas du tout ce que nous sert Daniel Pennac car Benjamin sait très bien rétorquer à tous ceux qui veulent l’exploiter ou l’accuser et il a un magnifique humour et beaucoup de culture. Bref, un personnage comme je les aime. Bref, un personnage dont je suis amoureuse.

Avec cette saga, Daniel Pennac réussit un tour de force : celui de me faire lire du policier sans que j’en sois agressée. Sa coule doucement : les crimes, les indices, les suspects se placent lentement sans que je me rende compte que je suis en train de lire une histoire degrand-mere-tire-iphone-macbook-video flics. D’ailleurs, il y a les flics d’un bord et Malaussène de l’autre car même si celui-ci n’essaie jamais, il finit toujours par se retrouver dans le bureau d’un policier avec, par exemple, le meurtre de grands-mères sur le dos.

Ce que j’aime encore plus de cette saga, c’est que j’aurais bien du mal à deviner qui pourrait être le tueur. D’ailleurs, ce n’est pas trop le but car il finit toujours par nous sortir dessus comme un sac à surprise, sans qu’il y ai eu possibilité de le suspecter. Ce n’est même pas un personnage secondaire, c’est un meuble dans le décors. Le plus amusant, c’est plutôt de voir comment Benjamin va se démerder pour se sortir de là ou bien pour s’y enfoncer jusqu’au cou. Bon, j’dis tout ça mais vous savez bien que c’est loin d’être ma spécialité le policier, alors vous, vous avez peut-être deviné immédiatement c’était qui pendant que moi je ne faisais que me délecter naïvement de l’humour de Pennac. Laissez-moi mes rêveries lol.

Présentement, je suis en train de lire le tome 3 … et en train de me demander si j’achète tout de suite le 4 ou bien si je baisse simplement les bras en me disant que, de toute façon, je ne finirai jamais la série. À suivre …

Extrait

« Ça y est, Verdun s’est rendormie. Elle nous laisse debout, hébétés, chancelants, l’oeil vide fixé sur l’ample sourire de sa digestion. C’est le sablier de son visage, ce sourire. Il va se rétrécir peu à peu, imperceptiblement, les commissures vont se rapprocher, et, quand la bouche toute rose ne sera plus qu’un poing noué, le clairon sonnera le réveil des troupes fraîches.De nouveau, le long hurlement vorace jaillira des tranchées pour investir les cieux. » p.162

Tiens, ça me rappelle quand Cassandre était petite et que l’on était si désemparé face à ce premier bébé.

Source des images :
-
http://espace-lectures.blogspot.ca/2011/11/la-fee-carabine-de-daniel-pennac.html
- http://www.nowhereelse.fr/grand-mere-tire-macbook-iphone-video-66284/

Posté par GeishaNellie à 15:03 - Littérature policière - Commentaires [4] - Permalien [#]

dentelle


Commentaires sur La fée carabine

    J'adore cette saga! Complètement barrée mais vraiment drôle et attachante!

    Posté par Edelwe, 03 août 2014 à 06:28 | | Répondre
  • Ah oui tellement !

    Posté par GeishaNellie, 03 août 2014 à 21:05 | | Répondre
  • J'ai lu - et adoré le premier. Du coup, Fabienne m'a offert le reste. Que je n'ai pas encore lu. Du coup, tu m'encourages!

    Posté par Karine:), 17 août 2014 à 15:11 | | Répondre
    • J'ai terminé le 3e tome et jusqu'ici j'aime toujours !

      Posté par GeishaNellie, 26 août 2014 à 17:14 | | Répondre
Nouveau commentaire