05 août 2014

Mon jardin-son évolution

Je vous en parlais au tout début de l’été, ma terrasse cette année était vraiment pleines de promesses. C’était la première fois que je mixais ainsi des fines herbes, des fleurs et des plants fruitiers/de légumes. J’avais baissé les bras les autres années avec les légumes et les fruits car pas la temps, car demande des pots trop gros mais grâce à des pots en plastique légers j’ai pu me permettre quelques plants de légumes même sur ma terrasse au troisième étage !

Voilà donc les résultats de cet été.

DSC00421

DSC00419 DSC00420 Après ses premières fleurs que j’ai essayé de fécondé moi-même, faute d’insectes et qui fut un échec total, mon poivron s’est mis à … grandir !! Non pas, juste grandir mais plutôt il est devenu un arbre ! Bref, je me demandais bien pourquoi je me retrouvais avec cet arbre sur ma terrasse et puis, voilà, il y a quelques semaines il s’est remis à faire des fleurs mais cette fois-ci les «vrais» pollinisateurs étaient de la partie si bien que je me retrouve avec une multitudes de poivrons en cours ! Il commence même à pencher trop d’un côté (bon, je lui ai expliqué qu’au lieu d’en faire huit d’un bord et quatre de l’autre, il pouvait équilibrer un peu mais je pense qu’il ne veut pas m’écouter et que je vais être obligé de couper quelques poivrons pour les déguster, quelle torture !). Au fait, ne vous frottez pas les yeux, ils sont mauves, c’est la sorte que j’ai choisi.

DSC00422 DSC00423 Qui a dit que les framboisiers ne donnaient pas de fruits la première année ?? Alors lui aussi, il m’a fait une sacré peur quand il s’est mit à pousser comme un dingue car je m’attendais à ce que ça devienne un buisson et voilà qu’il se décide à grandir sans relâche tout en devenant de plus en plus maigre puisqu’il ne faisait pas de branches latérales. Il avait l’air vraiment ridicule dans son minuscule pot qui provenait d’une ancienne plante suspendue (le seul qu’on pouvait lui offrir pour l’instant puisqu’on veut essayer de le garder en-dedans pour l’hiver afin de le transplanter l’année prochaine). Mais bon maintenant il est plus touffu et il a décidé de me faire plein de framboises et pas seulement à son sommet mais un peu partout sur sa tige. Miam miam !

DSC00309 DSC00311 Ça m’a prit du temps de comprendre la différence entre les fleurs femelles et les fleurs mâles de mon plant de courgettes (ben, c’est que mon plant en faisait pas de femelles!) mais une fois cette étape franchie je me suis sentie plus à l’aise de cueillir les messieurs un peu trop nombreux et guère utiles afin de les déguster en pizza. J’ai tout de même fini par avoir une fleur femelle que j’ai fécondé avec un des mâles présents et qui m’a donné LA courgette de la mort ! Elle était vraiment énorme, jamais vu ça ! Bon, paraît que j’aurais pas dû la laisser pousser à ce point et qu’elles sont moins bonnes à cette taille mais tant pis, ça valais le coup d’oeil ! Malheureusement, après voulant plus de fleurs femelles je me suis mis en tête que c’est parce qu’il manquait d’eau et j’ai planté un dispositif qui laissait s’écouler de l’eau toute la journée en petite quantité. Résultat : mes plants sont tombés malades, malgré mes coupes et ma fertilisation, trois sont morts et le dernier est en train de vivre ses derniers jours car sa tige principale a plié en deux et est devenue toute molle. Chooooouuuuuuuu !!!!!!

Posté par GeishaNellie à 21:29 - Je parle ... - Commentaires [0] - Permalien [#]

dentelle


Commentaires sur Mon jardin-son évolution

Nouveau commentaire