15 mai 2016

Abattoir 5

abattoir V

Kurt Vonnegut Jr

J’ai Lu

1973

311 pages

 

« Billy Pélerin avait le pouvoir de voyager dans le temps et de mener plusieurs existences à la fois.
Il se trouvait, dans une bulle de verre, sur la planète Trafalmadore auprès de la sculpturale Montana Patachon. Mais il était en même temps, en février 1945, au fond d’un abattoir de Dresde sous le plus terrible bombardement aérien de la Seconde Guerre mondiale. Pendant que les savants de Trafalmadore observaient son accouplement avec Montana Patachon, Billy se trouvait également dans son magasin d’optique d’une petite ville des États-Unis et, toujours au même instant, dans une colonne de prisonniers américains en Allemagne. Le futur de Billy Pélerin faisait partie de son passé et il lui restait encore à vivre les évènements dont il gardait déjà le souvenir. »
4e de couverture 

3coeurs
Quel étrange roman … de science-fiction … hum, j’hésite à le classifier ainsi (oui,oui, je vais quand même le mettre dans cette catégorie puisque c’est ainsi qu’on le présente surtout), je le vois plutôt comme un livre sur la guerre. Non pas un livre pour promouvoir la guerre mais plutôt un livre pacifiste. C’est d’ailleurs ainsi que l’auteur nous le présente immédiatement. Il avait le désir de nous faire partager un des moments les plus sanglants de la Deuxième Guerre Mondiale (quoique ignoré par plusieurs) qu’il avait lui-même vécu : le bombardement de Dresde par les forces Alliées, mais sans donner trop de place à la violence. Hum, plutôt difficile comme mandat et pourtant si l’on insère des sauts dans le temps et des Trafalmadoriens, on peut y arriver ;)

Les sauts dans le temps ont permis à Vonnegut d’alléger un peu cette expérience traumatisante car lors du bombardement de Dresde

Bundesarchiv_Bild_183-Z0309-310,_Zerstörtes_Dresdenen février 1945, c’était véritablement lui qui était terré dans l’Abattoir 5 ce qui lui sauva la vie alors que plus de 25 000 civiles périrent (l’estimation varie énormément) et c’est aussi lui qui dût sous les ordres des Allemands en tant que prisonnier de guerre, tenter de ramasser les cadavres afin de les mettre dans une fosse commune (ces évènements sont relatés dans le livre). Pour réussir le tour de passe-passe de nous faire vivre la guerre sans toute l’horreur qui venait avec, Billy Pélerin se retrouve constamment propulsé dans le temps. Seconde Guerre Mondiale pendant quelques heures, puis pouf ! dans son cabinet d’optométriste, pouf ! chez les Trafalmadoriens, etc. Vous voyez le tableau. Les passages en tant que soldat sont constamment entrecoupés par des histoires plus légères ce qui finalement, enlève beaucoup de poids à ce qui nous est raconté. J’aurais tendance à dire que cela «facilite» notre lecture mais c’est à condition de s’adapter à ce genre de saut constant que le personnage ne contrôle pas. Bien entendu, nous connaissons très vite toute l’histoire de Billy et d’un saut à l’autre, nous pouvons facilement nous situer dans la trame chronologique de sa vie mais ce n’est malgré tout, pas une lecture que tous apprécieront (si vous avez déjà lu Le temps n’est rien d’Audrey Niffeneger, vous être prêt pour ce livre ;) )

Pour ma part, j’avais laissé traîner ce livre dans ma PAL pendant des lustres en me disant que le jour où je le sortirai ce sera le jour où je découvrirai un coup de coeur de SF, mes attentes étaient un peu trop élevées. J’ai compris dès le début pour quelles raisons l’auteur désirait «pacifier» son roman avec les sauts dans le temps mais je trouvais que cela ne rendait pas justice à un moment si sanglant de l’histoire de la Seconde Guerre Mondiale. Est-ce que j’aurais été prête au moment où je l’ai lu à trouver une histoire plus sombre ? Je ne sais pas mais cela aurait valu la peine, je crois. La passivité du personnage me tapait aussi royalement sur les nerfs, il se laissait balloter par les sauts dans le temps et ne semblait jamais prendre une place importante dans sa propre histoire. Il était donc impossible pour moi de me sentir très empreinte de ma lecture. Un livre intéressant mais pas un coup de foudre.

Source de l'image : https://fr.wikipedia.org/wiki/Bombardement_de_Dresde

Posté par GeishaNellie à 00:00 - Littérature de science-fiction - Commentaires [0] - Permalien [#]

dentelle


Commentaires sur Abattoir 5

Nouveau commentaire