21 mai 2016

La cuisine de mon enfance : 100 recettes revisitées par des chefs

lacuisinedemonenfanceSous la direction de Lynne Faubert
Photographies de Mathieu Dupuis

Les Éditions Transcontinental

2014

221 pages

 

« Qu'ils aient carburé au macaroni au fromage ou à la bouillabaisse, ils restent attachés aux plats chouchous de leurs jeunes années. Puisant dans les carnets de recettes de maman, une dizaine de chefs québécois revisitent la cuisine de leur enfance, nous racontant au passage des souvenirs qui leur sont chers. » 4e de couverture

Chefs :

Jean-Luc Boulay : Le Saint-Amour
Michele Forgione : Impasto et Pizzeria Gema
Jonathan Garnier : La Guilde Culinaire
Martin Juneau : Pastaga
Christophe Morel : Boutique CM chocolatier
Antonio Park : Restaurant Park
David Pellizzari : Lili Co.
Marc-André Royal : Le St-Urbain et La Bête à Pain
Gita Seaton : Nouveau Palais
Louis Trudeau et Thania Goyette : Le Pied Bleu

4coeursJ'adore emprunter des livres de cuisine, j'adore acheter certains livres de cuisine coup de coeur, j'adore me plonger dans des revues de cuisine comme Ricardo ou Dinette mais surtout, j'adore cuisiner. Jusqu'ici, je n'ai pas beaucoup abordé cette passion ici et je n'ai laissé aucune place ou presque aux livres de cuisine mais maintenant, c'est chose du passé ! Je me suis décidée à créer une catégorie à part pour les livres de recettes et je compte bien vous partager les photos des menus que j'aurai tenté ... avec succès ou non (oui, c'est que je suis aussi très bonne pour rater les recettes :$). 

Cela étant dit, il faut que vous sachiez qu'avant de commencer à cuisiner je n'avais quasiment aucune base à part faire cuire un oeuf à la coque et concocter LE meilleur Kraft Dinner du Québec (non mais ça demande de l'application tout de même ;) ). En fait, la cuisine de ma mère, comme beaucoup de mère québécoise, était composée majoritairement de produit surgelé ou, du moins, préfabriqué. Bien entendu, j'ai hérité de quelques recettes comme sa sauce à spaghetti et son chili con carne mais je n'ai découvert ma passion de la cuisine que lorsque je me suis permise de plonger dans la cuisine du monde mais aussi, lorsque j'ai découvert les marchés avec leurs légumes et fruits frais si colorés ! Pourtant, j'ai toujours tendance à revenir à la base de toute cuisine, la recette d'origine non-modifié, celle de laquelle découle toutes les autres, c'est donc pour cette raison que l'idée de découvrir les recettes d'enfance de grands chefs m'attirait tant.

Finalement, la clé de ce livre a été la variété. Plutôt que d'aller chercher seulement des chefs d'origine québécoise ce qui aurait eu pour effet, je le crains, de montrer toute la pauvreté de notre gastronomie (on en aurait eu des recettes de tourtière, de hot chicken et de sauce blanche aux oeufs !!), ils ont été trouvé des cuisiniers provenant d'un peu partout et avec des spécialités différentes. L'idée semblait de laisser carte blanche aux chefs : serait-ce des recettes familiales ? des recettes non pas de l'enfance mais plutôt des recettes marquantes ? serait-ce la recette d'origine ou bien une revisitée au goût du jour ? Malgré cela, le thème a été bien respecté et nous avons non seulement des recettes qui nous donne envie de nous mettre aux fourneaux mais aussi une grande diversité de mets et d'ingrédients et ce, sans parler de photos magnifiques qui donne l'eau à la bouche.

Maintenant cuisinons :)

La première recette qui m'a attiré est, étrangement, une de mes spécialités version maison, donc mon fameux Kraft Dinner que je me faisais étant jeune. Bon, depuis j'en ai fait plusieurs versionspar moi-même en mélangeant différents fromages et je dois avouer qu'en général mon mac n cheese est assez bon. Malgré tout, je cherche toujours une autre façon de le pimper, dans ce cas-ci j'ai plutôt trouvé que c'était une déception, j'ai respecté à la lettre les directives même si je sais fort bien que je suis incapable de réussir une béchamel si je n'y vais pas à MA façon. Le résultat a été une sauce granuleuse et plutôt fade mais le petit élément qui m'a plu (ainsi qu'à mon chum) c'est l'ajout de ciboulette et d'échalotte. Donc, parfois même si une recette n'est pas une réussite elle nous amène quand même quelque chose de nouveau pour nous améliorer.

macaroni au fromage

La seconde recette que j'ai testé est une que je savais que j'aimerais, que j'avais vu ailleurs plein de fois et pourtant, je ne m'étais jamais lancé. Je savais aussi, avant même de la faire, qu'autour de la table ça pognerait très fort, après tout il s'agit de poulet avec une sauce sucrée accompagné de vermicelles de riz. Miam ! Ma fille a adoré cette recette de yakitori et moi j'ai spécialement aimé l'utilisation de champignons shiitake dans la sauce qui donnaient une texture vraiment génial au plat et les échalottes que l'on pique dans la brochette avec le poulet (sur le Bbq ça goûte le paradis ! comme la majorité des légumes d'ailleurs). Vous ne vous étonnerez pas si je vous dit que celle-là, je l'ai gardé en note et que je vous sers plein de photos de sa création ;)

yakitori1

yakitori2

yakitori3

Posté par GeishaNellie à 00:00 - Livres de cuisine - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :

dentelle


Commentaires sur La cuisine de mon enfance : 100 recettes revisitées par des chefs

Nouveau commentaire