05 juin 2016

Compostelle recettes du chemin

118856_couverture_Hres_0Anne-Marie Minvielle
François Desgrandchamps

Éditions de la Martinière

2015

215 pages

 


« Le chemin de Saint-Jacques de Compostelle constitue une aventure qui réunit toujours plus de marcheurs. Beaucoup de livres évoquent ce fameux chemin, mais aucun sous cet angle : une balade inédite entre pèlerinage et étapes gourmandes, d'après les traditions gastronomiques des terroirs traversés.

Cet ouvrage vous propose de suivre 25 grandes étapes du Chemin, à la fois parcours spirituel, touristique et gastronomique sur la voie la plus fréquentée, celle qui part du Puy-en-Velay jusqu'à Compostelle, en Espagne. Vous y découvrirez une cinquantaine de recettes locales, des éclairages historiques et culturels, des citations littéraires et spirituelles, qui ponctuent ce très beau reportage photos. Une célébration tant des paysages que des produits gourmands dont beaucoup ont été implantés par les moines des abbayes. » 4e de couverture

4coeurs
Le chemin de Compostelle s'est lentement inséré dans les rêves de mon chum et moi alors que nous étions au Portugal. Marcher est le meilleur moyen de découvrir une ville, un pays, malheureusement avec un enfant (bientôt deux), marcher devient un luxe ou une souffrance quand l'on doit endurer les pleurs et les lamentations. Lorsque l'on ne peut faire au quotidien se que l'on aime tant, l'envie de se préparer un grand voyage en couple où l'on pourrait suivre notre rythme finit par te hanter. Donc, c'est avec l'espoir d'un jour pouvoir me lancer dans cette grande aventure que j'ai mis la main sur ce livre mariant autant ce rêve fou que l'une de mes passions. Pour nous, le chemin de Compostelle ne serait pas religieux mais plutôt une autre façon de voyager et ce magnifique livre m'a permit de découvrir la richesse des différents terroirs que l'on peut croiser sur notre périple. Avec sa quantité

1024px-Blonde_d'Aquitaine_Vallée_Campan_2009incroyable de photos, toutes splendides, de recettes et de citations, je ne peux m'imaginer la somme incroyable de travail qu'il y a derrière cet ouvrage ! C'est l'une des raisons qui m'a poussé à mettre Compostelle recettes du chemin dans la catégorie beau-livre plutôt que livre de cuisine mais l'autre, la plus importante, c'est parce que la majorité des recettes ne peuvent être reproduites par la pauvre québécoise que je suis. Je m'explique. Cet ouvrage est axé sur les produits du terroir que l'on peut dénicher tout au long de notre marche mais je suis pas mal persuadée que si l'on n'utilise pas telle viande ou tel fromage, la recette proposée devient bien différente de l'originale. Ce sont tous ces produits fabriqués artisanalement avec des techniques bien précises et établies parfois depuis des siècles qui font le plaisir du palais. Je crois fermement qu'il y a une différence énorme entre une vache qui a été élevé librement et qui s'est nourri d'herbes spécifiques de ces régions et celle qui est élevée en captivité dans les fermes de mon pays où elle voit à peine le soleil. La même chose pour les légumes qui poussent dans une terre bien différente. Chaque fois que j'ai voyagé j'ai goûté des fruits, des légumes, des viandes dont les saveurs étaient bien meilleurs que chez moi ! Bien entendu, certaines recettes peuvent être adaptées, j'en garde d'ailleurs quelques unes, mais j'attendrai de parcourir le chemin de Compostelle afin de goûter à leur gastronomie locale. En attendant, je parcours les pages de ce magnifique livre qui m'aura fait rêver de liberté au milieu de cette magnifique architecture et de ces petits villages pittoresques, m'aura titillé les papilles attendant de faire mes propres découvertes culinaires et m'aura aussi tétanisé de frayeur devant l'idée de certaines terres arides où le soleil pourrait me plomber la tête. Comme on dit chez nous : y en aura pas de facile ;)

Extraits :

- « Seul l'homme debout fait du bon travail et c'est quand il marche qu'il pense droit ! Si tu veux comprendre, débattre sainement, imaginer, organiser ta pensée, concevoir et décider ; marche ! marche, tu verras ! Henri Vincenot, Les Étoiles de Compostelle, 1982 » p.34

- « Si tu n'arrives pas à penser, marche
Si tu penses trop, marche.
Si tu penses mal, marche encore.
Jean Giono » p.58

- « Les interminables plateaux castillans de la Meseta dont les greniers à blé de l'Espagne. La traversée, glaciale en hiver, brûlante en été, nécessite coupe-vent, chapeau et gourde dûment rempli d'eau. Une épreuve sur fond de champs de céréales qui se transforment en abstraction, fortifiant l'esprit jusqu'au plaisir. » p.140

Source de l'image :
- https://fr.wikipedia.org/wiki/Blonde_d'Aquitaine#/media/File:Blonde_d%27Aquitaine_Vall%C3%A9e_Campan_2009.jpg

Posté par GeishaNellie à 00:00 - Beau-livre - Commentaires [0] - Permalien [#]

dentelle


Commentaires sur Compostelle recettes du chemin

Nouveau commentaire