09 décembre 2016

Les animaux fantastiques (cinéma)

Les-animaux-fantastiques_portrait_w674

Réalisateur : David Yates

Date de sortie (Québec) : 18 novembre 2016

Principaux acteurs :
- Eddie Redmayne (Newt Scamander)
- Katherine Waterston (Porpentina Goldstein)
- Dan Fogler (Jacob)
- Samantha Morton (Mary Lou)
- Colin Farrell (Percival Graves)

Je trouvais que l'idée de faire un film avec un aussi petit livre que Les animaux fantastiques était plutôt risqué ... disons-le franchement très étrange et mercantile. Hé bien, vous savez quoi ? Pour moi c'est une réussite ! Je suis allée le voir au cinéma avec ma grande de quatre ans et ... c'était une mauvaise idée. Même si le monde d'Harry Potter est parfois sombre, jamais il n'égalera ce film.

les-animaux-fantastiques_couv

Nous sommes dans les années 20 à New-York. Chez les Moldus, c'est l'époque de la prohibition mais chez les sorciers ce n'est pas plus rose, il est interdit de fricoter avec les Non-Mages (c'est ainsi qu'ils appellent les Moldus) et de posséder des animaux fantastiques. La peur que les Moldus découvrent le monde des Sorciers est partout. D'ailleurs, depuis quelques temps, une bête rode qui fait des dégâts un peu partout dans les bâtiments et qui finira même par tuer un Moldus. Tous les Sorciers sont en alertes. Alors lorsque Scamander débarque à New-York avec son étrange valise d'où semble s'échapper des animaux fantastiques, les soupçons se portent vite sur lui. Serait-il coupable d'avoir laisser s'échapper une bête féroce ? Il est d'autant plus suspect qu'il entraîne dans ses aventure, un Moldu auquel il ne semble pas vouloir faire subir le sort de l'oubliette et une ancienne Auror, Porpentina, qui est déjà dans le colimateur de la Ministre de la Magie.

Donc, comme je disais nous sommes loin de la joyeuse ambiance que l'on trouvait dans le Ministère de la Magie en Angleterre. Ici, tout est sombre ... et sobre. Les Sorciers semblent avoir si peurs de se faire découvrir que la magie est très peu utilisé. Malgré tout, notre cher Scamander sauvera la donne avec son petit air coquin, il ne se laissera pas impressionné par tous ces interdits. Il nous fera plonger dans son monde et dans sa plus grande passion : les animaux fantastiques qu'il tente de protéger et de faire mieux comprendre aux Sorcier. Parfaitement dans mes cordes ! L'histoire se tient bien même si je déplore que la «bête», la grande méchante du film, ressemble trop à un mélange de Voldemort et de Détraqueurs. Elle a carrément terrifiée ma fille ! Je crois que l'on pourrait penser à autres choses pour les prochains films surtout que ça n'a pas du tout l'air d'une bête. Toutefois, les autres animaux fantastiques ont été merveilleusement imaginés et très bien recréés à l'écran. D'ailleurs, j'en ai trouvé plusieurs en relisant le livre ce qui m'a permis de mieux saisir l'étendu du travail qui les a fait vivre devant nos yeux ! 

De nombreuses suites seraient à venir et les script seraient aussi écrit par J.K. Rowling. J'ai bien hâte de voir ça !

les-animaux-fantastiques-harry-potter-demiguise

Posté par GeishaNellie à 00:00 - Pause Movies - Commentaires [0] - Permalien [#]

dentelle


Commentaires sur Les animaux fantastiques (cinéma)

Nouveau commentaire