13 janvier 2017

Tokyo Ghost : The Atomic Garden

tokyo ghost

Scénario : Rick Remender

Illustrateur : Sean Murphy

Image Comics

2016

 

«The Isles of Los Angeles 2089: Humanity is addicted to technology, a population of unemployed leisure seekers blissfully distracted from toxic contamination, who borrow, steal, and kill to buy their next digital fix. Getting a virtual buzz is the only thing left to live for. It’s the biggest industry, the only industry, the drug everyone needs, and gangsters run it all. And who do these gangsters turn to when they need their rule enforced? Constables Led Dent and Debbie Decay. This duo is about to be given a job that will force them out of the familiar squalor of Los Angeles to take down the last tech-less country on Earth: The Garden Nation of Tokyo. » dos de couverture

88309549


J'ai commencé mon précédent billet avec franchise en avouant que je ne connaissais rien aux comic book, je

Tokyo-Ghost-1-6

dois maintenant être franche à nouveau et vous dire ... je ne sais toujours pas si j'ai vraiment aimé Tokyo Ghost ou si j'ai aimé le lire. Voyez-vous, la concentration que me demande la lecture d'un comic book me plaît beaucoup. J'aime être obligé de m'entourer de silence et de m'appliquer à faire une seule chose : traduire ce qui est écrit dans les pages devant moi. Malheureusement, avec Tokyo Ghost non seulement la traduction a été plus difficile pour mon petit cerveau mais en plus, je devais «traduire» l'image qui était devant mes yeux. L'utilisation de nombreuses zones d'ombres, de lignes nerveuses, de cases qui se superposent, ainsi que l'amplification de certains détails au profit d'autres, a rendu ma lecture très difficile à plusieurs reprises. Cela n'empêche pas que les dessins étaient magnifiques spécialement lorsque l'on quitte L.A. avec ses tons très sombres et que l'on arrive à Tokyo où il y a une plus grande gamme de couleurs. On sent immédiatement que le couple Led et Debbie ont trouvé le paradis et qu'il pourrait bien y être heureux.

Ce que j'ai le mieux aimé de ce comic book est sûrement son histoire. Si l'on oubli la profusion de violence (et donc la surutilisation de sang), l'histoire de ce couple nous séduit par sa force et sa tristesse. Alors que Debbie a su éviter de tomber dans la dépendance de la technologie, Led, lui, subissant la dérision de tous, a craqué et a voulu devenir plus fort grâce à la nanotechnologie. Même si leur couple ne peut plus exister, Led étant trop absorbé par la multitude de publicité qu'il reçoit constamment, leur amour est resté aussi fort et

tokyo_ghost_02_18-19_col2

Debbie ne rêve que de trouver un moyen de désintoxiquer celui qu'elle aime. Grâce à Tokyo, la dernière ville sans technologie où l'être humain peut de nouveau prendre contact avec la nature et vivre sa vie librement sans être le jouet de ceux qui contrôle le réseau virtuel, Debbie pourrait réussir son pari. 

Même si le coup de foudre n'a pas été au rendez-vous cette fois-ci, je me laisse encore du temps car je crois que l'histoire de Tokyo Ghost a beaucoup de potentiel. Puisqu'il existe un second volume des aventures de Debbie et du constable Led, je vais assurément me le procurer afin de donner une seconde chance au graphique qui me donne tellement de difficulté.

 

Source des images :
- http://www.flickeringmyth.com/wp-content/uploads/2015/09/Tokyo-Ghost-1-6.jpg
- http://planetneukoln.biserika.ro/wp-content/uploads/2015/11/tokyo_ghost_02_18-19_col2.jpg 

Posté par GeishaNellie à 00:00 - BD, mangas & ComicBooks - Commentaires [2] - Permalien [#]

dentelle


Commentaires sur Tokyo Ghost : The Atomic Garden

    Voilà une éternité que je n'étais pas passée dans "ton chez toi" ! Je viens de souhaiter une belle année 2017 !
    Pour ce livre, pas vraiment mon univers je crois...

    Posté par Sophie Hérisson, 15 janvier 2017 à 09:52 | | Répondre
    • Merci. Bon 2017 toi aussi 😸
      Je fais des tours chez toi une fois de temps en temps mais je ne laisse pas de commentaires.
      Pas grave pour ce comics book même si ce n'est pas ta tasse de thé.

      Posté par GeishaNellie, 15 janvier 2017 à 21:17 | | Répondre
Nouveau commentaire