05 mai 2017

La caste des Méta-Barons

la caste des meta-baronsAlexandro Jodorowsky
Juan Gimenez

Les humanoïdes associés

2014

120 pages

 

Ce volume 1 est une compilation des deux premiers tomes de la série La caste des Méta-Barons qui a été publié dans les années 90: Othon le trisaïeul et Honorata la trisaïeule.
Dans leurs moments perdus, deux robots se racontent l'histoire de leur maître et la naissance de sa caste: les Méta-Barons, les plus puissants guerriers de l'univers. Le tout premier baron, le trisaïeul de leur maître était Othon qui sera mutilé par accident et deviendra le premier à porter une prothèse robotique. Cette prothèse le rendra stérile et pourtant, sa rencontre avec Honorata lui permettra d'avoir un fils qu'elle élèvera seule afin qu'à l'âge de sept ans il se soumette aux tests de son père. C'est ainsi que commença la lignée des Méta-Barons et comment, dorénavant chaque père devra faire subir une mutilation à son fils afin que, s'il réussisse le test de résistance à la souffrance, il puisse obtenir sa prothèse robotique.
La lignée se poursuit ainsi de père en fils et chaque fils devenant plus puissant que son père jusqu'à ces petits robots bavards qui placotent dans le méta-bunker attendant le retour de leur maître adoré...

4,5
J'avais remarqué cette bande dessinée chez mon libraire à de nombreuse reprise, je la feuilletais, la

tumblr_nlxrs9HHzW1rdfx9io1_1280

trouvais intéressante mais chaque fois je la remettais sur les rayons. À un moment donné, il faut bien gérer son budget tsé. Puis, en farfouillant à la Bibliothèque Nationale, je l'ai trouvé et je n'ai pas pu résister même si mes bureaux sont encore couverts de livres empruntés et dont je n'ai pas encore écrit les billets. Mais ça n'a pas vraiment d'importance car dès que j'ai eu le nez dans cette bande dessinée je suis tombée en amour. J'ai simplement adoré cette histoire. Somme toute, mon résumé est plutôt simple et n'honore pas cette oeuvre magnifique aux graphiques particuliers et pourtant, toute l'idée est là. Simplement, on nous raconte la naissance des Méta-Barons mais ces guerriers ont beaucoup à vous montrer.

Pour les fans de Dune vous ne serez pas perdu, tout dans cette oeuvre rappelle cette série de Frank Herbert: une planète de marbre qui sera convoitée de tous pour un produit exceptionnel que l'on ne retrouve nulle part ailleurs, le groupe de sorcières Shabda-Oud qui envoie à Othon celle qui deviendra l'amour de sa vie, Honorata qui devait être une traîtresse et qui tombera amoureuse d'Othon et lui donnera un fils malgré les ordres qu'elle a reçu et finalement, le test de résistance à la douleur. Même les marchands impériaux du début ressemble beaucoup au Baron Harkonnen dans le film Dune. Ce clin d'oeil était d'ailleurs parfois trop évident pour moi et j'ai eu à certain moment de la difficulté à dissocier les deux oeuvres mais puisque j'ai beaucoup aimé la création de Frank Herbert, je ne pouvais qu'aimer celle de Jodorowsky et Gimenez.  

Au niveau du graphisme, je dois avouer que même si j'ai trouvé les planches splendides, l'apparence des personnages mâles me rendait confuse. L'âge des personnages est bien difficile à déceler, les jeunes hommes semblent bien plus vieux qu'ils ne le sont à cause de leur visage ridé et leur chevelure grise. Plus d'une fois, j'ai eu de la difficulté à distinguer les pères des fils. De plus, plusieurs éléments esthétiques m'ont de nouveau rappelé les anciens films de science-fictions comme la surutilisation de teinte pâle et de flou donnant un côté plutôt vieillot à l'oeuvre ainsi que le méta-bunker très anguleux ressemblant à un énorme caillou flottant. Plusieurs planches sont d'une beauté à couper le souffle et les détails, spécialement au niveau des éléments robotiques, nous rende le monde des Méta-Barons extrêmement réel. 

LA-CASTE-DES-META-T1-ID32826-5_1_big

La caste des Méta-Barons est assurément une série à redécouvrir, un vrai petit bijou de la science-fiction et même si parfois les narrateurs nous tapent sur les nerfs en coupant le fil du récit, le lecteur ne perd jamais le désir d'apprendre ce qui va arriver à Othon, le premier de son clan. De plus, il y a vraiment quelque chose de plaisant de savoir que je n'aurai pas à attendre pour continuer ma lecture puisque la série est déjà terminée. Petit bonheur de la journée. 

 

 

 

 

 

 

 

 

Source des images:
- http://space-alice.tumblr.com/page/6
- http://www.humano.com/book/32826

 

Posté par GeishaNellie à 00:00 - BD, mangas & ComicBooks - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,

dentelle


Commentaires sur La caste des Méta-Barons

Nouveau commentaire