07 juillet 2017

Fables: Légendes en exil

fables-1-légendes-en-exil
Scénario: Bill Willingham
Illustration: Lan Medina

Vertigo

2009

110 pages

 

« Qui a tué Rose Rouge? À Fableville, où les personnages de contes de fées cohabitent avec les New-Yorkais, la question est sur toutes les lèvres. Mais seul Bigby, le Grand Méchant Loup, peut résoudre l'énigme et, avec l'aide de Blanche-Neige, empêcher la communauté des Fables de voler en éclats.» dos de couverture

110944937


Un ennemi surpuissant s'est approprié les nombreux royaumes des mondes magiques. Les Fables de toutes origines durent fuir leurs maisons afin de trouver un nouvel endroit où ils pourraient vivre. C'est dans notre réalité qu'ils s'unirent tous oubliant leurs passés afin de fonder une nouvelle communauté secrète à nos yeux. Mais voilà que le meurtre probable de Rose-Rouge, la soeur de Blanche-Neige vient ébranler Fableville. Maintenant, Bigby doit enquêter.

Je me suis lancée dans la série Fables car on me l'avait vivement conseillé afin de continuer ma découverte de comics intéressants. J'ai résisté à ma première pulsion et je ne l'ai pas acheté, car je trouvais que la VO avait une qualité de papier vraiment médiocre, je l'ai donc plutôt lu en version française à la bibliothèque. Je dois avouer que malgré tous les commentaires dithyrambiques que j'ai pu lire sur cette série, je suis bien contente de ne pas l'avoir acheté. J'aurais été déçue, car je n'ai pas ressenti le coup de foudre escompté. 

Au tout début, j'ai été charmée par ce monde de fables fort bien revisitées. Ici, il ne faut pas avoir d'a priori, car on sera bien vite

bigbyAndSnow

déboussolé. Les personnages n'occupent pas les places ou les rangs auxquels on s'attendrait. De plus, leurs caractères sont parfois bien différents du conte que maman nous avait lu pour nous endormir. Ainsi, nous retrouvons un Jacques qui essaie encore de refourguer ses haricots magiques qu'il a, vraisemblablement, jamais possédé. Nous avons un Pinocchio qui rêve de faire l'amour. Une Bête complètement soumise aux humeurs de sa Belle. Bref, de quoi ébranler nos convictions. Je trouvais même que parfois cela allait trop loin. Si je pouvais parfaitement m'imaginer un Prince Charmant trou de cul, mon Jacques ne pouvait pas être un arnaqueur! Je trouvais qu'il était d'ailleurs très durement traité par un Bigby qui semblait sortir de ses gonds pour un rien, mais qui acceptait sans vraiment rechigner d'être suivi par une Blanche Neige trop impliquée émotivement dans l'enquête. Je fais une petite digression ici, car je voulais parler de ma confusion sur ce personnage important qu'est Blanche-Neige. Je suis aussi un peu perdue sur les origines de cette Blanche-Neige qui semblait être celle du conte de Blanche-Neige et Rose-Rouge pourtant l'on mentionne les nains et un divorce avec le Prince-Charmant détails qui rappellent plutôt le conte Blanche-Neige reprit par Disney. Serait-ce un personnage d'inspiration fusion? 

Parlons maintenant du scénario et de l'enquête menée par Bigby qui est, bien entendu, le sujet principal de ce premier volume. Dès le début, j'ai senti qu'il y avait anguille sous roche, que c'était une mise en scène. Bref, je n'ai pas accroché. Pire, je m'ennuyais et me désintéressait complètement de l'intrigue. Je trouvais le monde des Fables bien plus intéressant. Je ne lis pas de littérature policière et ce n'est pas pour rien! Pire! La littérature policière qui ne m'accroche pas dans les romans m'a semblé encore plus inintéressante en bd. Étrangement, il y a de ces sujets qui passent si bien en roman graphisme, mais là je l'ai vraiment eu au travers de la gorge. Quel ennui j'ai ressenti parfois!

Pour ajouter à cette intrigue qui ne m'intéressait pas, il y avait le graphisme qui n'ajoutait aucun dynamisme à l'oeuvre. Avec Lan Medina j'avais l'impression de revoir les mêmes vieilles planches que je connaissais déjà. Le même style de dessin que les anciennes bds qui autrefois m'attiraient, mais qui, cette fois-ci, n'avaient pas vraiment d'intérêt pour moi. Toutefois, j'ai su que pour les prochains volumes Medina cédait sa place à Mark Buckingham. Vais-je mieux apprécier les illustrations? Je n'en ai aucune idée, mais j'ai tout de même envie d'essayer.

Finalement, encore une déception pour moi, mais vous me connaissez bien je ne lâche pas le morceau si facilement. J'ignore quelle est l'idée générale de la série et si chaque volume est une enquête qui m'ennuiera, mais je veux essayer une autre compilation. J'aime beaucoup le monde des Fables et je sais que Bill Willingham est capable de très beau texte. La preuve est la nouvelle Un loup dans la bergerie qui est publié à la fin du volume. Je l'ai beaucoup apprécié et elle permet de mettre un éclairage bien différent sur Bigby qui me l'a rendu bien plus sympathique. Je persiste donc dans ma découverte de cette série car un autre volume me sera nécessaire afin de savoir si je serai capable d'aimer ou non Fables

9782365770255-17617-large-fables-tome-1-legendes-en-exil-nouvelle-edition

 

Source des images:
- http://www.comicsblog.fr/9114-Dcouvrez_Fables_nos_lgendes_devenues_ralit
- http://www.sceneario.com/bande-dessinee/fables/legendes-en-exil-nouvelle-edition/17617.html

Posté par GeishaNellie à 00:00 - BD, mangas & ComicBooks - Commentaires [4] - Permalien [#]
Tags : , ,

dentelle


Commentaires sur Fables: Légendes en exil

    Oh je suis déçue que tu n'accroches pas tant que ça. J'aime énormément cette série. Mais je pnese que nos goût diffèrent pas mal!

    Posté par Karine, 07 juillet 2017 à 17:28 | | Répondre
    • Je ne sais pas encore si j'aime ou non. L'idée me plaît, mais c'est l'intrigue surtout qui ne m'a pas séduite alors je veux tout de même essayer encore. Mais c'est vrai que nous ne partageons pas souvent les mêmes coups de cœur.

      Posté par GeishaNellie, 09 juillet 2017 à 20:34 | | Répondre
  • J'allais dire "ooh non, tu n'as pas aimé" (enfin bon, c'est ton droit^^) mais je vois que tu comptes poursuivre quand même pour te faire une meilleure idée de la série. Tu as raison ! J'ai relu mon billet sur le tome 1, il ne m'avait pas enthousiasmé tout de suite, c'est un tome un peu introductif (par contre j'ai été tout de suite conquise par l'originalité du concept de ce comics avec nos contes revisités), c'est à partir du tome 2 que j'ai commencé à vraiment m'acclimater (et le graphisme fait moins années 70 aussi), et au final (25 tomes quand même), c'est une série coup de coeur pour moi (avec ses hauts et ses bas, des tomes moins bien que d'autres mais l'intrigue principale vaut le détour).

    Posté par A_girl_from_eart, 08 juillet 2017 à 17:08 | | Répondre
    • Ah parfait! Tu m'encourage, car je veux vraiment continuer pour voir la ligne directrice de la série avant de me faire un idée.

      Posté par GeishaNellie, 09 juillet 2017 à 20:36 | | Répondre
Nouveau commentaire