01 septembre 2017

Les vacheries des Nombrils

51St2x0hU7LDelaf et Dubuc

Dupuis

2017

46 pages

 

Vicky, Jenny et Karine nous revienne dans ce tome avec leur humour mordant.

 

110944937


J'ai suivi la série des Nombrils comme un petit plaisir coupable. Moi qui ne lis pas beaucoup de livres pour ado ou même de jeunes adultes, cette série-ci avait été un vrai coup de coeur dont je possède tous les volumes, un autre miracle, car je n'achète pas beaucoup de BD. Avec le temps, la série s'était étoffée de sujets plus sérieux qui avaient piqué mon intérêt de plus en plus. J'avoue que j'étais déçue de ne voir aucune autre publication de cette série... jusqu'à ce que je tombe sur celle-ci fraîchement sortie des presses des imprimeurs.

Si vous regardez bien l'étiquette posée sur ce tome nous stipule «La nouvelle série de Nombrils». Je dois avouer que je ne comprends pas trop pourquoi les créateurs de la série n'ont pas simplement continué l'ancienne série qui aurait pu alimenter encore pas mal de tomes. Quoi qu'il en soit, cela ne m'a pas empêchée de me lancer dans celui-ci avec beaucoup d'attentes.

Non seulement Les Vacheries des Nombrils n'est pas une suite chronologique dans l'histoire des trois filles, mais il fait plutôt un retour

18645832_405859316467647_8957326193284087808_n

en arrière pour nous amener à l'époque de la naissance de leur amitié. Ici, Karine n'a plus son look d'enfer, mais retrouve ses cheveux blonds. Le lien qui unit les jeunes adolescentes est redevenu celui que l'on connaissait où la pauvre Karine est le souffre-douleur constant de Jenny et Vicky. En fait, il ne s'agit pas vraiment d'une histoire à part entière qui nous est racontée, mais bien d'un recueil de vacheries. Des blagues les unes après les autres. La différence réside surtout dans le fait que les créateurs ont voulu creuser un peu leur relation d'amitié. Nous découvrons ainsi pour quelles raisons Karine se retrouve dans ce trio qui n'a pourtant rien à lui amener.

J'ignore ce qui sera publié après Les Vacheries des Nombrils. Aurons-nous droit à une histoire ou, de nouveau à de courts récits? Toutefois, j'avoue que je préférais l'ancienne formule. J'ai eu beaucoup de difficulté à revenir en arrière dans cette histoire. Un peu comme si ce volume était un hors série qui s'insérait entre deux volumes que j'aurais sauté par inadvertance. J'aurais tant aimé retrouver la série où elle s'achevait avec le tome 7 Un bonheur presque parfait! J'aimais que l'on traite de sujets sérieux que les adolescents peuvent vivent, mais avec beaucoup d'humour. Dans ce tome-ci, il n'y avait que légèreté.

Je ne sais pas trop où les créateurs de Les Nombrils veulent amener la série, mais j'ai l'impression que Les vacheries des Nombrils est un retour en arrière qui n'était pas véritablement utile. Probablement que créer cette BD a été très amusant, mais elle n'apportait rien à cette série qui avait déjà beaucoup de succès. J'espère donc que pour les prochains tomes, nous aurons droit à une véritable histoire à suivre. La fan en moi en serait vraiment apaisée. 

Billets sur les volumes 1 et 2 ici

Posté par GeishaNellie à 00:00 - BD, mangas & ComicBooks - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,

dentelle


Commentaires sur Les vacheries des Nombrils

Nouveau commentaire