12 janvier 2018

Un peu de silence en cette ère si bruyante

Lu dans le cadre du Défi Tour du Monde en 8 ans (Norvège) de Helran


 

c1_silence_finale_hr_eb

 

Erling Kagge

Guy Saint-Jean Éditeur

2017

140 pages

 

«Qu’est-ce que le silence ? Où se trouve-t-il ? Pourquoi est-il plus important aujourd’hui que jamais ?

Dans ce récit intime et militant, le Norvégien Erling Kagge, aventurier des temps modernes, offre trente-trois ébauches de réponse. Tirées de ses voyages et explorations, ses réflexions aideront les lecteurs à s’extraire du vacarme du monde pour se frayer un chemin vers un silence apaisant.

Un peu de silence en cette ère si bruyante est l’œuvre d’un homme plus grand que nature, un philosophe sensible, de ceux qui laissent une trace indélébile chez tous ceux qui le rencontrent et le lisent.» dos de couverture.

88309549


Je suis tombée sur ce livre en allant découvrir la splendide librairie Le Fureteur dans un quartier tout aussi splendide de Saint-Lambert (d'ailleurs, je vous parle de cette découverte dans ma toute première vidéo que j'ai postée sur la page Facebook du blog ici). Immédiatement, j'ai été conquise par la beauté de la couverture, ainsi que par cette lecture qui allait de pair avec le temps glacial qu'il fait en ce moment au Québec et aussi, bien entendu, par son sujet: le silence. Cette chose si rare à notre époque et que si peu de gens cultivent. Dans ce livre, l'explorateur et éditeur Erling Kagge nous partage ses expériences du silence, mais aussi nous le raconte en long et en large, car il est partout même si nous l'écoutons rarement. 

Cette lecture suivait un moment où j'avais perdu l'envie de lire. Tous les livres me tombaient des mains... je dois avouer que c'est encore un peu comme ça. J'espérais donc qu'une plongée en moi avec ce sujet bien intime qu'est le silence me permettrait de retrouver ma passion livresque. Malheureusement, j'ai eu toute la difficulté du monde à me concentrer sur les mots de l'explorateur norvégien. Il faut dire que sa vie a quelque chose de surréaliste, un peu comme s'il avait tout vécu. Pire encore, je lisais tout en me disant, no way qu'on va me parler d'exploration en Antarctique alors que je me gèle déjà les fesses ici! Bref, le message ne passait pas. 

Pourtant, le propos de l'auteur est fort intéressant. Il passe en revue le silence dans plusieurs aspects de notre vie. Il nous fait comprendre l'importance de celui-ci et combien il est triste que la nouvelle génération ne s'y intéresse pas puisqu'elle est trop absorbée par leur cellulaire pour s'arrêter un instant. Et puis, qu'est-ce que le silence? Le silence a plusieurs formes. À l'écrit et au parlé, ce sont les mots qui ne sont pas dits. Dans la musique, c'est ce jeu entre les sons et les pauses qui stimule celui qui écoute. Le silence c'est nous, c'est d'être qu'avec nous-mêmes et être confronté à ce que nous sommes. Pour certains, c'est l'horrible solitude et pour d'autres, c'est un moment de repos.

Un peu de silence en cette ère si bruyante m'a replongée dans mes souvenirs, à une époque où je n'avais pas de responsabilités et où je pouvais m'asseoir au bord de l'eau ou d'errer dans la forêt à la recherche d'un ancien sentier pédestre. J'ai eu pendant longtemps une relation d'amour-haine avec le silence et maintenant, je ferais n'importe quoi pour le retrouver. Je ne pense pas d'avoir les capacités d'Erling Kagge et d'être capable de le recréer n'importe où et n'importe quand, mais j'ai eu du plaisir à lire ces quelques pages sur ce très vieil ami que je trouve si rarement dans ma vie si bruyante...

Extraits:

- «Dans certaines religions, les dieux se manifestent sous la forme d'orage ou de tempête. Dans la Bible, c'est souvent Dieu qui est le silence. Le premier livre des Rois raconte comment Dieu s'est manifesté devant Élie. D'abord, il y a un ouragan, puis un tremblement de terre, et ensuite le feu. Mais le Seigneur n'était dans aucun d'eux; Dieu arrive après, dans le «murmure d'une brise légère» ou dans une «voix de silence ténu», comme le propose l'une des dernières traductions de la Bible. J'aime cette idée. Dieu est dans le silence.»p.79

- «Les mots peuvent gâcher une atmosphère. Ils ne sont pas à la hauteur.» p.92

dentelle


Commentaires sur Un peu de silence en cette ère si bruyante

Nouveau commentaire