19 février 2018

Culottées 2: Des femmes qui ne font que ce qu'elles veulent

Culottees (1)

Texte et illustration: Pénélope Bagieu

Éditions Gallimard

2017

168 pages

«Rappeuse afghane ou astronaute,
reine des bandits ou volcanologue,
inventrice ou journaliste d'investigation,
les Culottées ne renoncent jamais.

Quinze nouveaux portraits de femmes qui ont bravé tous les obstacles
pour mener la vie de leur choix.» dos de couverture

4,5

J'aimerais que ce genre de BD qui promeut les portraits féminins oubliés n'ait pas à exister. J'aimerais que la femme possède son histoire et soit consciente de toutes ses facultés. Qu'elle comprenne qu'elle peut aller plus loin que le rôle que les hommes lui ont attribué. Malheureusement, il faut encore aujourd'hui nous rappeler que nous sommes plus que des épouses, des mères ou des soeurs et qu'avant nous, d'autres ont brisé les règles et ont vécu la vie qu'elles désiraient.

Mais s'il faut vraiment que l'on nous rappelle notre histoire, alors aussi bien que ce soit Pénélope Bagieu qui le fasse grâce à cette magnifique série de BD qu'est Culottées. J'avais déjà lu le premier volume (voir mon billet ici) que j'avais adoré. Une véritablement découverte! J'ai été autant saisi par la beauté des illustrations de Bagieu, que la merveilleuse façon dont elle réussit à transposer toute une vie de combat dans quelques cases bien rédigées. Mieux encore, le travail de recherche de cette bédéiste a fait des merveilles en nous réappropriant l'histoire de certaines femmes que nous avions oubliées.

Nous connaissons Marie Curie, Mère Teresa ou Coco Chanel, mais ce sont plutôt des oubliées de l'Histoire qui nous sont présentées

738_738_pb

dans Culottées. Dans ce volume-ci, on nous présente, entre autres : Temple Grandin une femme autiste qui a aidé les gens à comprendre les animaux d'élevage et ainsi à améliorer leurs conditions (vu mon domaine, j'avais déjà entendu parler de cette femme et j'avoue être captivé par sa façon de comprendre le comportement des ruminants), Sonita Alizadeh une jeune rappeuse afghane qui chante la souffrance de ces femmes mariées à un si jeune âge dans un pays où leurs vies est monnayables, ainsi que Phulan Devis qui fut la chef d'une horde de bandits et qui réussit à se faire nommer au Parlement de l'Inde. J'ai été aussi fort étonnée de découvrir que Nellie Bly dont je parlais très récemment ici, a eu le droit à ses pages. Drôle d'adon!

Je pourrais vous parler encore longuement du merveilleux travail de Pénélope Bagieu, mais sincèrement il n'y aurait rien de plus à en dire que : il s'agit d'une série de BD magnifique. Les illustrations ont des coloris splendides et si certains portraits me semblaient plus fades et anodins, d'autres mon saisis par la force des personnages. De savoir que tant de femmes de caractère ont su briser les barrières et imposer leur voix est simplement splendide. Comment est-ce possible que je n'en aie pas entendu parler avant? Je suis sidérée de mon ignorance! Je suis sidérée aussi de voir que la plupart de ces femmes venaient de milieu défavorisé ou ont commencé leurs batailles à un âge avancé. Comme quoi il n'y a pas de petit monde et qu'il n'est jamais trop tard pour faire bouger les choses et prendre notre vie en main!

 

 

 

Source de l'image: https://www.franceculture.fr/emissions/rue-des-ecoles/education-sortir-les-femmes-de-lombre

 

 

Posté par GeishaNellie à 00:00 - BD, mangas & ComicBooks - Commentaires [4] - Permalien [#]
Tags : , ,

dentelle


Commentaires sur Culottées 2: Des femmes qui ne font que ce qu'elles veulent

    Il est bien hein! J'adore cette série. J'espère qu'elle se poursuivra.

    Posté par Karine, 19 février 2018 à 19:35 | | Répondre
    • Il me elle avoir entendu parler d'un tome 3. C'est vraiment une série fantastique qui mérite beaucoup de tomes !

      Posté par GeishaNellie, 20 février 2018 à 11:43 | | Répondre
  • J'ai les deux volumes dans ma PàL ça a l'air vraiment trop bien ^^

    Posté par Tigger Lilly, 28 février 2018 à 07:42 | | Répondre
    • N'attends pas et saute vite dans ces bijoux!

      Posté par GeishaNellie, 28 février 2018 à 19:42 | | Répondre
Nouveau commentaire