13 avril 2010

La mécanique du coeur

La_m_canique_du_coeurMathias Malzieu

Les éditions Flammarion

2009

155 pages

Jack est né le jour le plus froid. De cette journée, plusieurs en tirèrent des séquelles corporelles, Arthur en a perdu sa colonne vertébrale et Luna, sa jambe droite. Pour Jack c'est son coeur qui gela sur place. Docteur Madeleine, celle qui assista pour l'accouchement, essaya de le sauver en fixant à son coeur une horloge en bois, mais elle le prévint bien vite : << Premièrement, ne touche pas à tes aiguilles. Deuxièmement, maîtrise ta colère. Troisièmement, ne te laisse jamais, au grand jamais, tomber amoureux. Car alors pour toujours à l'horloge de ton coeur la grande aiguille des heures tranpercera ta peau, tes os imploseront, et la mécanique du coeur sera brisé de nouveau. >> (p.9)
Madeleine tente donc de préserver Jack du monde extérieur en le gardant cloîtré, mais à son dixième anniversaire celui-ci demande de pouvoir aller en ville. C'est donc là qu'il rencontrera une petite chanteuse andalouse dont il tombera immédiatement amoureux fou. Dès lors il fera tout pour la revoir et finira même par quitter Édimbourg pour un voyage en Andalousie.

eto75

eto75

eto75

eto75
La mécanique du coeur s'est une sorte de conte initiatique avec de doux accents de poésie. C'est un petit livre parfois dur et froid, mais c'est aussi un héros avec un coeur magnifique et des allures d'enfant naïf et charmant. Ce sont des personnages vrais et généreux, rejetés de la société, mais toujours capable d'amour. En fait, ce roman parle d'amour, bon vous vous en doutiez, mais non pas d'amour simplement entre homme et femme, mais d'amour entres individus comme tous ses personnages qui gravitent autour de Jack et l'appui de tout leurs coeurs. Malheureusement, ce roman a tout de même beaucoup de tranchants et j'ai eu bien de la difficulté à accepté la fin ! Mais je comprends tout à fait Lael de l'avoir choisi comme coup de coeur pour le défi de Theoma, car pour moi aussi il fut une petite merveille même s'il m'a tiré une larme ou deux.

<< - Tu ne te rends pas compte, tu prends ça comme un jeu. Mais c'est un jeu avec le feu, un jeu dangereux, surtout quandAVT_Mathias_Malzieu_7677 on a un coeur en bois. Tu as mal aux engrenages quand tu tousses, n'est-ce pas ?
- Oui.
- Eh bien, c'est une souffrance ridicule par rapport à celles que peut engendrer l'amour. Tout le plaisir et toute la joie que l'amour peut faire ressentir se paient un jour ou l'autre en souffrances. Et plus on aime fort, plus la douleur à venir sera décuplée. Tu connaîtras le manque, puis les affres de la jalousie, de l'incompréhension, la sensation de rejet et d'injustice. Tu auras froid jusque dans tes os, et ton sang fera des glaçons que tu sentiras passer sous ta peau. La mécanique de ton coeur explosera. Je t'ai moi-même greffé cette horloge, je connais parfaitement les limites de son fonctionnement. Peut-être qu'elle résisterait à l'intensité du plaisir, et encore. Mais elle n'est pas assez solide pour supporter le chagrin amoureux.
>> (p.30)

Avec de telles paroles c'est à se demander comment Jack n'a pas été effrayé au point de désirer se terrer pour toujours dans l'obscurité ...

d_fi_coup_de_coeur_de_la_blogosph_re

Lu dans le cadre du défi Les coups de coeur de la blogosphère (1/2) organisé par Theoma.

Posté par GeishaNellie à 18:56 - Littérature fantastique - Commentaires [22] - Permalien [#]
Tags :

dentelle


Commentaires sur La mécanique du coeur

  • J'avoue que j'avais été un peu déçue pour ma part. Le personnage de Jack avait fini par m'agacer... Mais c'est vrai que c'est assez poétique. Et j'aime beaucoup l'album qui accompagne le livre, notamment (mais pas que) les textes chantés par Grand Corps Malade.

    Posté par Isabelle, 14 avril 2010 à 07:47 | | Répondre
  • Moi qui suis un grand fan de dionysos, de M.Malzieu et de Burton depuis plus de 10 ans, j'ai lu ce livre avec un regard critique sans pardon. et il faut l'avouer : c'est une jolie histoire mal racontée par un chanteur compositeur, mais pas par un écrivain. Sa plume carrée agace lorsqu'on dépasse la simple lecture du livre. Enfin, je dis ça, moi j'ai aimé, mais je suis intransigeant car amateur de longue date. nous verrons bien ce que donnera le film d'animation prévu pour 2012

    Posté par Orkan Von Deck, 14 avril 2010 à 16:38 | | Répondre
  • J'ai été un tout petit peu déçu par la fin mais j'ai adoré l'ambiance à la Tim Burton (ou à la Dionysos...)

    Posté par Midola, 15 avril 2010 à 16:26 | | Répondre
  • Le défi n'est pas de Hérisson mais de Theoma!!!

    Et pour ce roman, j'aimerais savoir si tu voulais pas me le prêter, ça fait longtemps que je veux le lire!

    Posté par aBeiLLe, 17 avril 2010 à 09:40 | | Répondre
  • J'ai adoré ce roman. J'aime beaucoup l'écriture et l'univers de Mathias Malzieu !

    Posté par Restling, 17 avril 2010 à 12:07 | | Répondre
  • Au fait, je t'ai dit que j'avais changé de blog ? Ma nouvelle adresse : http://legrandnullepart.wordpress.com/

    Posté par Restling, 17 avril 2010 à 12:08 | | Répondre
  • @ Isabelle : Hein, je n'ai pas entendu parler d'album qui accompagne le livre. Aaaah, je suis jalouse !
    @ Orkan Von Deck : ah oui, un film d'animation ! Je le vois parfaitement en film d'animation, c'est vrai.
    @ Midola : Oui l'ambiance sait nous séduire, mais comme toi je n'ai pas apprécié la fin.
    @ aBeiLLe : Aaaaaaaahhhhh ! Toutes mes excuses Herisson et Theoma, ces derniers temps je fais tout à la va-vite, je n'ai pas trop de temps pour moi, vois-tu. Ça me ferait plaisir de te l'envoyer, je vais te recontacter par email.
    @ Restling : Je n'ai rien lu d'autres de cet auteur, en a-t-il écrit beaucoup ? Ah oui, merci beaucoup pour ton nouveau lien.

    Posté par GeishaNellie, 19 avril 2010 à 19:50 | | Répondre
  • Il a écrit aussi Maintenant qu'il fait tout le temps nuit sur toi que j'ai encore plus aimé.

    Posté par Restling, 20 avril 2010 à 07:16 | | Répondre
  • @ Restling : Je me renseignerai sur ce livre surtout si un petit livre il risque de me tenter beaucoup (je suis comme écoeurée des briques là là). Mais il y a aussi le livre de Tim Burton que je voudrais ABSOLUMENT lire, mais je ne me rappelle jamais du titre

    Posté par GeishaNellie, 20 avril 2010 à 09:23 | | Répondre
  • Le Tim Burton, ce n'est pas... attends je l'ai sur le bout de la langue... quelque chose avec l'enfant huitre non? Je l'ai offert à Noël à mon beau-frère.

    Posté par Restling, 22 avril 2010 à 07:03 | | Répondre
  • En effet, c'est bien quelque chose avec l'enfant huître le Tim Burton, il s'agit de :
    La Triste Fin du petit enfant huître et autres histoires (The Melancholy Death of Oyster Boy & Other Stories)

    Ce qui me fait penser qu'il faudra que je le présente un jour à l'occasion^^

    Posté par Mr. Zombi, 23 avril 2010 à 11:44 | | Répondre
  • @ Restling et Mr. Zombi : un gros merci pour le titre, d'ailleurs assez particulier lol. Il faut que je le prenne en note pour un futur achat.

    Posté par GeishaNellie, 23 avril 2010 à 12:36 | | Répondre
  • Moi aussi, étant fan de Dionysos, j'avais découvert "l'oeuvre" d'abord en musique
    On m'avait fortement conseillé la lecture du bouquin, j'ai été enchantée. Pour moi aussi, il s'agit d'un véritable coup de coeur. L'univers et l'histoire créés par Malzieu est vraiment à découvrir

    Posté par Acr0, 23 avril 2010 à 13:01 | | Répondre
  • Ben faut dire que le livre est particulier aussi, c'est à mi chemin entre de la poésie et des petits contes (plutôt noirs les contes)illustrés.

    Je sais pas ce qu'il en est au Canada, mais en France, il est vendu en version bilingue (d'ailleurs la traduction française est assez "space")

    Malgré tout on y retrouve bien la patte de Tim Burton et son univers si particulier^^

    Posté par Mr. Zombi, 24 avril 2010 à 05:26 | | Répondre
  • @ Acr0 : Ah, ben là là ça me donne le goût d'aller voir si je peux pas le trouver, mais je n'ai aucunement entendu parler de Dionysos dans mon coin de pays, je ne sais pas si ça c'est rendu en plus c'était une version limité
    @ Mr. Zombi : Je crois aussi qu'il est en format bilingue, mais je n,ai aucune idée où trouver ça dans ma librairie, il va falloir que je fouille.

    Posté par GeishaNellie, 25 avril 2010 à 09:56 | | Répondre
  • J'adore quand des lectrices ont également un coup de coeur pour le coup de coeur d'une autre lectrice

    Posté par Theoma, 26 avril 2010 à 08:28 | | Répondre
  • @ Theoma : Un excellent petit livre avec une ambiance lourde, certes, mais un bon petit livre pareil. Je me suis même achetée le CD de Dionysos

    Posté par GeishaNellie, 26 avril 2010 à 12:17 | | Répondre
  • Un tres gros coup de cœur pour moi ce livre ! Je le relirai surement avec plaisir !

    Posté par Liyah, 30 avril 2010 à 09:14 | | Répondre
  • @ Liyah : Moi aussi je veux le relire en même temps que j'écoute le CD de Dionysos !! Mais je me freine un peu, car je l'ai envoyé à aBeiLLe pour l'instant. Mais dès qu'il revient ... lol.

    Posté par GeishaNellie, 30 avril 2010 à 13:07 | | Répondre
  • Même le CD ? Décidément, ça coûte cher les challenges ! A propos un de plus pour celui sf :
    http://www.audouchoc.com/article-l-affaire-jane-eyre-jasper-fjorde-49565878.html

    Posté par Theoma, 05 mai 2010 à 06:01 | | Répondre
  • C'est un très beau livre !

    Posté par Lylou, 08 juin 2010 à 13:35 | | Répondre
  • @ Lylou : oui, effectivement

    Posté par GeishaNellie, 08 juin 2010 à 21:00 | | Répondre
Nouveau commentaire