30 octobre 2007

Cyrano de Bergerac

Cyrano_de_Bergerac__pochette_Edmond Rostand

Groupe Beauchemin, éditeur

381 pages

Cyrano de Bergerac est l’un des personnages de pièce de théâtre les plus connus et non pas seulement des Français, mais bien mondialement. Qui ne peut pas prétendre avoir entendu parlé de cet homme au nez si gargantuesque que toute possibilité d’être aimé lui était impossible ? Impossible, certes, mais encore plus si l’on songe que Cyrano était amoureux non pas de n’importe qui, comme il le dit lui-même, mais bien d’une femme à la beauté foudroyante : sa cousine Roxanne.

<< Alors moi, j’aime qui ? … Mais cela va de soi !

J’aime – mais c’est forcé ! – la plus belle qui soit ! >> p. 61

Mais voilà que Cyrano, tout heureux, après un duel remarquable (car il est grand batailleur et fier), se fait remarqué par sa jolie cousine qui l’invite à un rendez-vous. Toutefois, ce n’est pas du tout pour déclarer sa flamme à Bergerac que la belle Roxane le rencontre, mais bien pour le prier de protéger l’homme dont elle est amoureuse, le splendide Christian. Cyrano accepte donc, mais il se rend vite compte que Christian quoique beau, est impossible de parler aux femmes, il n’a aucun génie, alors que lui-même est un grand orateur.

<< Christian : Non ! car je suis de ceux, - je le sais … et je tremble ! –

Qui ne savent parler d’amour.

Cyrano : Tiens ! …Il me semble

Que si l’on eût pris soin de mieux me modeler,

J’aurais été de ceux qui savent en parler. >> p.124

Cyrano décide donc de prêter son esprit à Christian en lui écrivant tout ce que celui-ci devra dire à Roxane afin de la séduire. Vous devinez donc le triangle amoureux qui se forme, mais qu’advient-il de Christian lorsque Roxane, tombe amoureuse de l’âme et n’a plus aucun attrait pour le corps ?

Commentaires emoticons coeur

Il y avait si longtemps que je n’avais pas lu une pièce de théâtre. C’est fou comme parfois on passe à côté des meilleures choses, car qui, à par moi, n’avait jamais lu Cyrano de Bergerac ? Pour ceux qui font partis de cette minorité, je n’ai qu’une chose à dire : aller vous acheter cette pièce le plus vite possible, nom de Dieu !! Elle est tellement incroyable !! Oui, c’est vrai, j’en conviens qu’elle est assez basique du côté de l’histoire, mais Cyrano de Bergerac quel personnage ! C’était un génie, un aventurier, un homme incroyablement courageux, fier et qu’aucun titre n’aurait pu acheter, dont ses convictions étaient tellement fortes qu’il est mort pour eux ! Mais bien entendu, je parle ici du personnage, car le vrai Savinien de Bergerac a été semblerait-il, très glorifié dans cette pièce par Edmond Rostand.

Mais qu’importe ! Bergerac était un grand auteur à qui l’on doit entre autre Pédant joué , L’histoire comique des États et Empires de la lune (1649) et L’histoire comique des États et Empires du Soleil (1650), alors qu’Edmond Rostand ne fut connu que pour Cyrano de Bergerac et c’est la seule de sa création qui lui apporta la gloire et cela malgré tous ses autres écrits : Le gant rouge(1889), Les musardises (recueil de poèmes, 1890), Les romanesques (1894), La princesse lointaine (1895), L’aiglon (1900), etc.

En bref, je vous assure qu’il s’agit ici d’un vrai chef d’œuvre ! et ce l’est encore plus qu’en on pense que tous les personnages sont inspirés de vrais personnes ayant eu un lien avec Savinien de Bergerac ce << démon de la bravoure >> (c’est du moins ainsi que les véritables Cadets de Gascogne le nommait) cela sans parler des images très intéressantes, de la préface et du dossier qui suivent la pièce et des quelques petites larmes qu’elle m’a fait versé dans l’autobus. Donc, vais-je devoir le redire : LISEZ-LE, il est excellent !!!

Autre extrait :

<< Cyrano : et que faudrait-il faire ?

Chercher un protecteur puissant, prendre un patron,

Et comme un lierre obscur qui circonvient un tronc

Et s'en fait un tuteur en lui léchant l'écorce,

Grimper par ruse au lieu de s'élever par force ?

Non merci. [...] >> p.112

Posté par GeishaNellie à 10:50 - Littérature de théâtre - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags :

dentelle


Commentaires sur Cyrano de Bergerac

  • Bonjour, j'ai découvert tard cette pièce, j'avais un "a priori". Je n'ai pas lu mais vu sur scène avec Jacques Weber. Un des grands moments de théâtre dans ma vie. C'est beau la langue française. Bonne après-midi.

    Posté par dasola, 19 avril 2010 à 09:44 | | Répondre
  • @ Dasola : Oui, c'est beau la langue française J'aurais aimé être à ta place, je frissonne de plaisir quand je relis les vers de cette pièce, simplement magnifique.

    Posté par GeishaNellie, 19 avril 2010 à 20:07 | | Répondre
Nouveau commentaire