19 septembre 2010

Frida Kahlo

Frida_Kahlo_lettresFrida Kahlo

Points

456 pages

2007

Frida Kahlo est né en 1907 à Coyoacán, village qui borde la ville de Mexico. En 1925, elle est victime d'un grave accident de la route. Alors qu'elle est assise dans l'autobus avec son grand amour de l'époque Alejandro, un tramway les percute. Frida s'en sort plus morte que vive avec une barre de fer qui la transperce de la hanche au vagin, endommageant par le fait même son rein, de plus sa colonne vertébrale souffre de nombreuses lésions.
Il faut attendre que ma fracture du pelvis se résorbe, que mon coude se remette en place et que les petites blessures que j'ai au pied cicatrisent, ce n'est plus qu'une question de temps ... 13 octobre 1925, p.43
Mais tout n'est pas si simple et Frida restera de nombreux mois au lit avec un corset afin de replacer sa colonne. C'est à cette époque qu'elle se met à la peinture.
Frida Kahlo deviendra un des grands noms de la peinture mexicaine. Elle sera associée au mouvement surréaliste qui naît lors de la première Guerre Mondiale. Toutefois, elle ne se targue d'aucune inspiration, malgré ses nombreux amis et son mari artiste, elle se dit libre d'influence et affirme que ses toiles ne dégagent que sa propre vision de la vie.
Femme de passion, femme vivante malgré son corps qui toute sa vie durant la persécutera de ses nombreuses douleurs. Christilla Vasserot nous livre, ici, de nombreuses lettres écrites de la main de Frida adressées à ses ami(e)s, ses amours, sa famille etc. Grâce à ces écrits, il nous ai permis de mieux connaître cette femme si particulière, cette grande artiste.   

jaune_sourire
jaune_sourirejaune_sourire Pour ceux qui me connaissent un tant soit peu, mon amour de Frida Kahlo n'est pas un mystère. Depuis mon adolescente, je suis attirée par les toiles de Frida, mais aussi et peut-être même, surtout, par son courage, sa passion, sa flamme (maintenant éteinte).
Ce livre, je l'ai lu lors de mon séjour au Mexique je désirais, grâce à Frida, comprendre ce pays, ces gens qui me semblaient si contradictoires ! Oui, j'ai mieux compris. Toutefois, j'ai été déçu de la Frida que j'ai rencontré dans ces pages. Elle était tout aussi bouillante que celle
que j'avais rencontré lors de mes nombreuses recherches à la bibliothèque durant mon adolescence, mais à cette époque je ne comprenais que mal le sang chaud des Mexicain(e)s. Ne vous fâchez point de mon audace ! Mais il est vrai que les adultères sont forts courants dans ce pays et Diego Rivera, le mari de Frida, l'a trompé plus qu'on ne pourrait même le compter. Bien entendu, Frida lui a parfois rendu la monnaie de sa pièce. Mais ce qui me désole, c'est de voir à quel point elle est accrochée, dépendante de Diego, à quel point elle devient, une fois en amour, qu'un satellite de la personne aimée, sans plus. À quel point ses oeuvres sont à ses yeux rien du tout, car celui qu'elle aime fait tellement mieux ! En bref, j'ai compris que l'histoire l'a faîte l'ombre de Diego, mais je ne pouvais accepter qu'elle le voulut aussi ! J'ai même sauté plusieurs pages où elle faisait l'éloge des nombreux talents de son grand amour, Diego !
Donc, ce ne fut point le livre qui m'a déçu, mais la femme elle-même. Mais en fait, je parle de déception, mais ce n'est pas à ce point, j'ai été disons désappointé d'une des facettes de sa personnalité. Je ne la dénigre pas pour autant. Frida Kahlo reste pour moi une des artistes les plus originale et les plus intrigante que j'ai connu. J'aime la façon qu'elle a de créer. Mais bon, je ne m'étendrai pas plus sur ce sujet, je pourrais vous ennuyer ...
Simplement quelques images du Musée de Frida Kahlo à
Coyoacán qui m'a semblé contenir plus de choses de Diego que de Frida, mais bon ...
DSCN1163  DSCN1173 DSCN1174  DSCN1175

Quelques oeuvres de Frida Kahlo

colonne_bris_e

les_deux_frida

jeune_frida
 

 

Posté par GeishaNellie à 09:33 - Littérature biographique/autobiographique - Commentaires [4] - Permalien [#]

dentelle


Commentaires sur Frida Kahlo

  • Je me rappelle que j'avais aimé le film mais je n'ai jamais le livre... est-ce que ça se rejoint un peu? J'aime ses toiles aussi.

    Posté par Karine:), 19 septembre 2010 à 13:31 | | Répondre
  • @ Karine : Je ne pourrais pas te dire, car je ne me rappelle plus du film. Il faudrait que je le revois.

    Posté par GeishaNellie, 19 septembre 2010 à 16:48 | | Répondre
  • J'ai acheté Frida et Diego de Le Clézio. Moi aussi c'est un personnage qui m'intrigue.

    Posté par Edelwe, 06 octobre 2010 à 05:56 | | Répondre
  • @Edelwe : OUi, Frida est, comme beaucoup de Mexicains, en fait comme tout le Mexique, une femme pleine de contradiction. Du moins il me semble. Personnage toutefois remarquable !

    Posté par GeishaNellie, 06 octobre 2010 à 20:18 | | Répondre
Nouveau commentaire