08 décembre 2017

Shining

Shining

Stephen King

J'ai Lu

2005

571 pages

 

 

«Jack Torrance n'imaginait sans doute pas ce qui l'attendait le jour où il décida de postuler pour ce boulot de gardien. Il s'agissait de veiller à l'entretien de l'Overlook, un grand hotel du Colorado, pendant la saison d'hiver, une fois l'établissement fermé à la clientèle. Il s'y installerait avec sa femme Wendy et leur jeune fils, Danny. Et dès lors, ils seraient coupés du monde...
Un isolement dont Jack a bien besoin, lui qui s'apprête à écrire un nouveau livre. Mais un isolement qui a vite raison de sa santé mentale. Il faut dre que le palace semble «possédé» pour avoir été le théâtre d'évènements dramatiques et de morts violentes. Et Danny, qui a des talents de médium, ressent bien vite le danger que les fantômes du passé font peser sur sa famille...
Mais cela suffit-il à justifier la soudaine folie meurtrière de Jack?» dos de couverture

59718163_p

Récemment, j'ai lu Doctor Sleep, la suite de Shining ce qui m'a donné une envie folle de me lancer dans la lecture du premier livre. Chez nous, le film Shining de Stanley Kubrick est carrément un film culte qu'on réécoute régulièrement au chalet (et c'est encore mieux si l'on est enterré sous la neige!). Pour trouver ce célèbre roman de son tout aussi célèbre auteur, j'ai dû faire pas moins de huit bouquineries!! 

Je dois avouer que chaque fois que je lis du Stephen King je suis surprise de son succès commercial. C'est un auteur avec énormément de talent et d'imagination, mais il me semble que ses livres ne sont pas pour tout le monde, ils ne sont pas faciles à lire, ils peuvent même être fastidieux. Dans Shining, Stephen King prend tout son temps pour nous montrer les nombreuses facettes de la personnalité de Jack. Pendant de nombreuses pages, la chimie familiale est décrite en long et en large ainsi que le passé trouble qui mina le couple Torrance. Bien vite, Jack prend aux yeux du lecteur une tout autre forme et une tout autre complexité que le personnage incarné par Jack Nicholson qui avait simplement l'air à moitié fou dès le départ. Danny, lui, reste un jeune enfant avec un don beaucoup trop puissant pour son âge et même s'il est le personnage clé qui donne vie à l'Overlook, ce n'est pas lui qui prend toute la place. Wendy, elle, est sûrement le personnage le plus décevant de la petite famille. Si dans le film elle semble être à moitié hystérique tout le temps, lorsque vient le moment d'agir, elle le fait intelligemment en pensant à la survie de son fils. Dans le livre, on comprend que les problèmes familiaux ont été nombreux et qu'elle n'a pas su prendre les bonnes décisions au bon moment ce qui les a tous menés, finalement, aux éléments tragiques de l'Overlook. Je reste par contre, une grande admiratrice d'Hallorann ce vieux cuisinier qui fera des pieds et des mains pour sauver Danny. Il est plutôt épatant pour un vieux Floridien qui n’a jamais conduit une motoneige.

Pour ce qui est de l'histoire elle-même, il faut s'accrocher un certain temps avant d'assister à de vrais moments d'horreur. J'ai d'ailleurs ressenti une certaine longueur au début et même si, parfois, un évènement venait briser la monotonie de l'histoire, bien vite nous revenions aux pensées et états d'âme de Jack et Wendy. Je commençais même à avoir hâte que la neige emprisonne l'hôtel. Toutefois, lorsque l'auteur décide enfin de plonger ses personnages dans l'horreur, le lecteur en a pour son argent!! Deux scènes me reviennent spécialement en mémoire et qui ont eu le don de me faire dresser les cheveux sur la tête ! Je suppose que mentionner que j'ai eu quelques soucis pour m'endormir est superflu.

Finalement, c'est avec beaucoup de plaisir que j'ai découvert Shining même si quelques longueurs m'ont fait étirer ma lecture plus que je ne l'aurais voulu. Étrangement, je ferme ce livre avec un peu de tristesse. Je dois maintenant dire adieu au petit Torrance alors même que je sais ce qui l'attend lorsqu'il sera plus vieux. Je dois dire adieu à l'Overlook... ah non, cet hôtel je ne veux plus le revoir! Mais tout de même, quelle idée de génie que cet hôtel emprisonné dans la neige au creux des montagnes! Merci Stephen King pour tous les frissons qu'il nous aura donnés!

Extrait:
- «Il but lentement cette fois-ci, s'irriguant la gorge d'un mince filet de gin, tout en mâchonnant quelques cacahuètes. Quand il eut vidé son verre, il en commanda un autre. «Monsieur le Président, j'ai l'honneur de vous annoncer que j'ai rencontré les Martiens et je peux vous affirmer qu'ils sont nos amis.» Il songa de nouveau à Danny, mais, à travers le voile de son bien-être, le visage de son fils ne lui apparut que brouillé et presque anonyme. Il lui était arrivé de brutaliser Danny, mais c'était avant qu'il n'eût appris à bien tenir son alcool. C'était du passé maintenant. Il ne lèverait plus jamais la main sur lui.
Pour rien au monde. » 
p.441

Posté par GeishaNellie à 00:00 - Littérature d'horreur - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,

dentelle


Commentaires sur Shining

Nouveau commentaire